AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une société coopérative offre une pompe à motricité humaine à Niamayo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le COGES du Collège moderne de Gbéléban dresse son bilan 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le PNUD équipe le ministère des Eaux et Forêts de drones pour la sauvegarde du couvert forestier APS COVID-19 : 224 NOUVELLES INFECTIONS ENREGISTRÉES (MINISTÈRE SANTÉ) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Opération « AGIR 3 »: 970 jeunes de la région de Gbêkê reçoivent des chèques d’un montant de 436,5 millions FCFA AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le REPSFECO-CI appelle les candidats aux législatives au respect du jeu démocratique AIP COVID-19: La réception du vaccin est une chance pour la Côte d’Ivoire (Micro-trottoir) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Début de campagne électorale timide pour les législatives 2021 à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders communautaires de Bondoukou formés en matière de paix et de cohésion sociale MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes

Côte d’Ivoire-AIP/Mutilations génitales féminines: déjà 10 cas enregistrés en janvier 2021 (Ministre)


  5 Février      18        Société (29246),

   

Abidjan, 05 fév 2021 (AIP) – Les plateformes multisectorielles de lutte contre les Violences basées sur le genre (VBG) du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ont déjà enregistré 10 cas de Mutilations génitales féminines (MGF) pour le seul mois de janvier 2021 contre 54 cas recensés de 2018 à 2020, a révélé le ministre Bakayoko-Ly Ramata.

« Pour ce qui est de notre pays, les résultats de l’Enquête, à indicateurs Multiples 2016 (MICS5), intitulée « Situation des femmes et des enfants en Côte d’Ivoire », indiquent que 36,7% des femmes ont subi une Mutilation génitale féminine avec des disparités importantes dans certaines régions comme l’Ouest (62,1%), le Nord-ouest (75,2%) et le Nord (73,7%) », a ajouté Pr Bakayoko, dans sa déclaration de la Journée mondiale de lutte contre les MGF, célébrée les 06 février de chaque année.

Le rapport de L’UNICEF intitulé « Mutilation génitale féminine/excision: une préoccupation mondiale » publié en 2016, estime que plus de 200 millions de jeunes filles et de femmes, toujours en vie, ont été victimes de mutilations sexuelles pratiquées dans 30 pays d’Afrique, du Moyen Orient et de l’Asie.

À l’occasion de la célébration de cette journée, le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a adressé ses remerciements et ses encouragements au gouvernement, aux organisations de la société civile, aux institutions nationales et internationales, aux leaders communautaires et guides religieux qui œuvrent avec abnégation en vue d’éliminer toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles et en particulier les MGF.

« J’encourage les acteurs susmentionnés à apporter leur contribution à la mise en œuvre du Plan national de promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines. Ensemble, disons non aux MGF. Engageons-nous et agissons ensemble, ici et maintenant, pour la tolérance zéro face aux Mutilation Génitales Féminines », a-t-elle lancé.

La Journée mondiale de lutte contre les MGF est célébrée autour du thème « Aucune excuse pour l’inaction mondiale: unissons-nous, finançons, agissons ».

Dans la même catégorie