AGP Kérouané/football : Accueil triomphal de l’équipe préfectorale après sa montée en ligue 2 AGP Kindia/société: Les citoyens de Bangouya impactés par le projet du barrage Souapiti demandent l’aide de l’Etat AGP Dubréka/éducation : Atelier d’évaluation des élèves du CE1 en français et Mathématiques ABP Environnement / Les populations du Mono invitées à observer la loi interdisant l’utilisation des sachets plastiques non biodégradables ABP Education / Donga/Education : Trois collèges primés à Djougou pour l’excellence et zéro cas de grossesse GNA Europe’s new car registrations continue to decline ABP Justice: Quarante dossiers inscrits au rôle de la session criminelle au tribunal de Lokossa ABP Education / Plus d’une centaine d’aspirants aux métiers d’enseignants renforcent leurs capacités sur le minimum pédagogique requis ABP Politique / « Nous devons saluer la candidature du président Talon pour la continuité de la dynamique » dixit Maxime Allossogbé GNA Samsung heir sentenced to 2.5 years in prison for corruption

Côte d’Ivoire-AIP/Plus de 18 000 écoliers sans extrait de naissance dans la DRENETFP de Dimbokro


  19 Décembre      13        Société (27440),

   

Abidjan, 19 déc 2020 (AIP) – Au total, 18 486 écoliers ont été déclarés sans extrait d’acte de naissance au cours de l’année scolaire 2019-2020, a révélé la coordonnatrice régionale de la direction des Stratégies, de la planification et des statistiques (DSPS), Coulibaly Geneviève, lors de la journée de restitution des statistiques scolaires 2019-2020 de la région du N’zi tenue jeudi 17 décembre 2020.

Selon Mme Coulibaly, 4048 élèves sans extrait de naissance sont enregistrés à Dimbokro, 11 928 élèves à Bocanda et 2510 élèves à Kouassi-Kouassikro. Elle a invité les parents à déclarer et enregistrer à l’état civil tous les enfants afin qu’ils accèdent à l’éducation, aux programmes de santé et être protégés de toutes les formes de violences et de trafics.

« Si les enfants n’ont pas de documents personnels d’état civil, comment on peut s’opposer de manière efficace aux mariages et grossesses précoces, à la traite des filles et des femmes et à toutes les formes d’exploitation et de violence », s’est-elle interrogée, soulignant que l’acte de naissance est un moyen qui permet à chaque personne de prouver son identité.

La déclaration de naissance est gratuite en Côte d’Ivoire si elle est faite dans un délai de trois mois après la naissance. Elle constitue un droit pour l’enfant et une obligation pour les parents. La naissance de l’enfant peut être déclarée par le père, la mère, les grands parents, l’oncle, la tante, le frère, la sœur et même le tuteur légal, fait-on savoir.

Dans la même catégorie