MAP Message de félicitations à SM le Roi du Président palestinien à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Amical: Le Maroc affronte le Ghana et le Burkina en juin à Rabat MAP Aïd Al Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du président du Conseil présidentiel libyen MAP SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président turc à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Aïd Al Fitr: le président du Tadjikistan félicite SM le Roi MAP Aïd Al Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président afghan MAP Message de félicitations à SM le Roi du Président gabonais à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Le président égyptien félicite SM le Roi à l’occasion de l’avènement de l’Aïd Al-Fitr MAP SM le Roi reçoit un message de félicitations du président algérien à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Aïd Al-Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du prince héritier de l’État du Koweït

Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue


  23 Octobre      26        Politique (16675),

   

Abidjan, 23 oct 2020 (AIP)- L’Union européenne (UE) appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue sur les points de désaccord et à rejeter explicitement tout recours à la violence et à la menace.

Dans une déclaration rendue publique vendredi 23 octobre 2020, le du Haut représentant/Vice-président Joseph Borell déplore les graves violences de ces derniers jours et exprime son inquiétude devant le manque de consensus entourant le processus électoral.

Il appelle donc les institutions chargées des élections à tout mettre en œuvre pour la tenue d’un scrutin transparent et crédible, dont les résultats seront le reflet du vote des ivoiriens.

Joseph Borell s’inquiète aussi des tentatives d’empêcher les citoyens de pouvoir exercer leur droit de vote à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire.

Environ 7,5 millions d’électeurs sont convoqués le 31 octobre 2020 à choisir parmi quatre candidats le prochain président de la République pour les cinq prochaines années. Deux des candidats officiels en lice ont appelé leurs militants et sympathisants à la désobéissance civile, estimant que la candidature du président sortant, Alassane Ouattara, est « anticonstitutionnelle et illégale ».

Dans la même catégorie