ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Un total de 35.000 soldats mobilisés pour la sécurisation du scrutin


  30 Octobre      29        Politique (17870),

   

Abidjan, 30 oct 2020 (AIP)- Au total 35.000 soldats des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) ont été déployés sur l’ensemble du territoire national pour sécuriser l’élection présidentielle du samedi 31 octobre 2020, a appris l’AIP de sources sécuritaires.

Ce dispositif composé de gendarmes, de policiers et de militaires pour sécuriser le scrutin et les lieux de vote, les personnes et les biens, a été présenté jeudi 29 octobre 2020, au chef du département des affaires politiques, paix et sécurité de la Communauté des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le général Francis Béhanzin.

C’était au cours de sa tournée dans les grands commandements des forces armées notamment à la direction générale de la police nationale, au Commandement Supérieur de la gendarmerie, au Commandement des Sapeurs pompiers militaires et à l’état major général des armées.

Le déploiement de ces 35.000 soldats s’inscrit dans le cadre de l’opération de sécurisation dénommé ‘’Barrissement de l’éléphant’’ dont l’objectif est de ‘’dissuader tout agresseur, tous ceux qui voudront déranger le bon déroulement du scrutin’’, a fait savoir le directeur général de la police nationale, l’inspecteur général de police, Youssouf Kouyaté.

Au terme de sa tournée, le général Francis Béhanzin a invité les forces armées ivoiriennes à être professionnelles sur le terrain. « Il faudrait que les forces de défense et de sécurité sachent raison garder suivre le processus afin que les élections se passent dans la sérénité et la paix malgré les incidents qui vont certainement avoir lieu. Et je les ai engagé de ne pas à avoir à nous faire déplorer encore des morts car un ivoirien qui meurt est toujours un ivoirien de trop », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie