APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée

Côte d’Ivoire : ambiance électrique, que de bonheur avec Fally, Smarty, Antoinette Konan


  27 Avril      26        Arts & Cultures (2418), Musique (449),

   

Abidjan, 27 avril 2015 (AIP) – C’est en beauté et dans une ambiance électrique que la 8ème  édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA),s’est achevée  dimanche soir,  au complexe sportif de Koumassi, avec les artistes tels  Fally Ipupa, Smarty, Antoinette Konan, Ras Goody Brown, Zouglou Maker qui ont servi au public présent un spectacle riche en couleurs.

Fally Ipupa, « la merveille » de la musique congolaise  sur qui le FEMUA a baissé le rideau a servi  dans une chorégraphie propre à lui, au son de sa voix langoureuse et envoutante différents pas de danse de son terroir. Que de bonheur ! D’observer cette star de la République Démocratique du Congo qui a su faire vibrer le public qui l’imitait en esquissant  ses déhanchements, et en fredonnant ses chansons!

Que dire du rappeur burkinabé, lauréat du prix « Découvertes RFI 2013, Smarty, qui, avec des  textes forts en français et en moré, ainsi que des titres comme  « Le chapeau du chef », a enflammé le complexe de Koumassi.

Antoinette Konan, avec autant de ferveur et durant 25 minutes, a permis au FEMUA de replonger au son de sa voix suave en pays baoulé, esquissant des pas de danse dont elle a seule, le secret.

Le groupe Zouglou Makers, le reggae man  Ras Goody Brown, et les guets-stars, Bamba Amy Sarah et autres ont avec autant de dextérité, permis  aux populations d’être emportées dans un univers de bonheur qui permet de dire que le FEMUA 8 initié par son commissaire général A’salfo et son mythique groupe musical Magic System, a été une réussite.

Le FEMUA 2015  qui s’est tenu de mardi à dimanche avec la participation de 13 artistes invités a eu pour thème « Intégration et rapprochement des peuples ». Plusieurs activités étaient au menu, notamment des concerts dans différentes communes, des matchs de maracana entre communautés de la CEDEAO, un marathon, des rencontres professionnelles, une ballade lagunaire(…).

Initié par le groupe ivoirien Magic System, le FEMUA est un moment d’échanges et de mélanges culturels entre différents sonorités africaines et d’ailleurs. Chaque année, des œuvres sociales accompagnent le festival, au-delà de la scène musicale.

Cette 8ème  édition, va permettre la construction d’une école primaire  à Bangolo dans l’Ouest du pays.

amak/akn/kam

Dans la même catégorie