AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Côte d’Ivoire / Amélioration des revenus des cacaoculteurs : 300 jeunes bénéficient d’activités génératrices de revenus


  17 Décembre      13        Société (27366),

   

Abidjan, 17 déc 2020 (AIP)- Quelque 300 jeunes de 15 à 35 ans issus des communautés productrices de cacao de Soubré et Duekoué ont bénéficié de 14 activités génératrices de revenus collectifs dans le cadre du projet jeunes TRECC, piloté par l’association suisse à but non lucratif CABOZ Action.

La présentation des activités s’est déroulée, mercredi 16 décembre 2020, à Pokouagui, dans la sous-préfecture de Opouyo lors des journées portes ouvertes.

Pour le représentant du chef de projet, Kouadio Fulbert, il s’agit d’améliorer les conditions de vie des communautés villageoises productrices de cacao dans l’ouest de la Côte d’Ivoire.

” Nous avons 300 jeunes de 15 à 35 ans dans les communautés qui bénéficient de ce projet…. nous avons 14 activités génératrices de revenus collectifs dont huit à Soubré et six à Duekoué et 66 activités génératrices de revenus individuels dont 25 à Duekoué et 41 à Soubré” a-t-il indiqué.

Dans le cadre du projet, 10 groupes de jeunes ont été constitués en associations villageoises d’épargne et de crédits.

Présent à ces journées portes ouvertes, le représentant du sous-préfet de Oupoyo, Gotrou Bertrand a salué les activités de CABOZ Action en faveur des communautés productrices de cacao, affirmant que “ces activités contribuent fortement à la réduction de la pauvreté au sein des communautés”.

CABOZ Action finance et réalise des projets dans différents domaines dont l’accès à l’eau potable, la santé, l’éducation, l’émancipation des femmes et la promotion d’activités génératrices de revenus additionnels.

Dans la même catégorie