ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Côte d’Ivoire/ Des administrateurs fiscaux ouest africains partagent les meilleures pratiques de mobilisation de recettes


  27 Septembre      30        Economie (21983), Finance (3696),

   

Abidjan, 27 sept (AIP)- Des responsables d’administrations fiscales des Etats de l’Afrique de l’Ouest sont réunis, à Abidjan, à la faveur de la 14ème Assemblée générale du Forum des administrations fiscales ouest africaines (FAFAO) qui se tient du jeudi au vendredi, afin de partager les meilleures pratiques de mobilisation de recettes dans les secteurs informels et miniers.

Cette assemblée est placée sous le thème « Mobilisation des ressources domestiques disponibles en Afrique de l’Ouest : fiscalisation des secteurs informels et miniers ». Elle s’est ouverte en présence du Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, du Directeur général des impôts, Ouattara Abou Sié et du secrétaire exécutif de la FAFAO, Babatunde Oladapo.

Pour le directeur des Impôts, ces assises permettront de réfléchir sur le meilleur mécanisme à mettre en œuvre, afin que les opérateurs du secteur informel et minier participent au développement économique à hauteur de leur réelle faculté contributive et aussi à la couverture des charges publiques des pays ouest africains.

Il s’agira également, a renchéri le Secrétaire d’Etat, d’identifier les approches adaptées pour accompagner ces entreprises à se formaliser et à avoir une meilleure organisation, et aussi mettre en place les instruments les plus efficaces afin de traquer les entreprises peu civiques. Pour le secteur minier, les participants plancheront sur l’identification des risques d’optimisation agressive et d’incivisme fiscal liées aux activités de ce secteur et échanger leurs expériences sur les meilleurs moyens de faire face à ces risques.

« Vous devez, à partir de vos expériences de terrain et de la compréhension que vous avez de ces activités, envisager les meilleurs moyens pour que nos Etats parviennent au juste équilibre entre ces préoccupations », a signifié M. Sanogo, aux responsables des administrations fiscales venus du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée Bissau, du Niger, du Nigeria et du Togo et au aussi de l’Angola et du Kenya, pays invités à cette Assemblée.

Créé en septembre 2011, le FAFAO est une plate-forme servant à promouvoir et à faciliter la coopération mutuelle entre les administrations fiscales des pays de la CEDEAO, en vue d’améliorer l’efficacité de leurs législations et de contrer la fraude fiscale.

(AIP)

tad/fmo

Dans la même catégorie