AIB 27 nouveaux arbitres instructeurs burkinabè formés par la FIFA AIB Une association appelle à une utilisation rationnelle de l’énergie ANP Agadez : Don 16 motos et de 3 véhicules du Projet Pôles Ruraux aux services régionaux et à la Chambre régionale d’agriculture (CRA) ANP Visite d’Etat en Chine du Président Issoufou : arrivée à Hangzou, 1ère étape ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale

Côte d’Ivoire/ Des administrateurs fiscaux ouest africains partagent les meilleures pratiques de mobilisation de recettes


  27 Septembre      46        Economie (23682), Finance (3757),

   

Abidjan, 27 sept (AIP)- Des responsables d’administrations fiscales des Etats de l’Afrique de l’Ouest sont réunis, à Abidjan, à la faveur de la 14ème Assemblée générale du Forum des administrations fiscales ouest africaines (FAFAO) qui se tient du jeudi au vendredi, afin de partager les meilleures pratiques de mobilisation de recettes dans les secteurs informels et miniers.

Cette assemblée est placée sous le thème « Mobilisation des ressources domestiques disponibles en Afrique de l’Ouest : fiscalisation des secteurs informels et miniers ». Elle s’est ouverte en présence du Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, du Directeur général des impôts, Ouattara Abou Sié et du secrétaire exécutif de la FAFAO, Babatunde Oladapo.

Pour le directeur des Impôts, ces assises permettront de réfléchir sur le meilleur mécanisme à mettre en œuvre, afin que les opérateurs du secteur informel et minier participent au développement économique à hauteur de leur réelle faculté contributive et aussi à la couverture des charges publiques des pays ouest africains.

Il s’agira également, a renchéri le Secrétaire d’Etat, d’identifier les approches adaptées pour accompagner ces entreprises à se formaliser et à avoir une meilleure organisation, et aussi mettre en place les instruments les plus efficaces afin de traquer les entreprises peu civiques. Pour le secteur minier, les participants plancheront sur l’identification des risques d’optimisation agressive et d’incivisme fiscal liées aux activités de ce secteur et échanger leurs expériences sur les meilleurs moyens de faire face à ces risques.

« Vous devez, à partir de vos expériences de terrain et de la compréhension que vous avez de ces activités, envisager les meilleurs moyens pour que nos Etats parviennent au juste équilibre entre ces préoccupations », a signifié M. Sanogo, aux responsables des administrations fiscales venus du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée Bissau, du Niger, du Nigeria et du Togo et au aussi de l’Angola et du Kenya, pays invités à cette Assemblée.

Créé en septembre 2011, le FAFAO est une plate-forme servant à promouvoir et à faciliter la coopération mutuelle entre les administrations fiscales des pays de la CEDEAO, en vue d’améliorer l’efficacité de leurs législations et de contrer la fraude fiscale.

(AIP)

tad/fmo

Dans la même catégorie