MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Côte d’Ivoire/ Des militaires renforcent leurs capacités en droit de l’homme à Daloa


  15 Mars      38        Photos (21076), Société (49686),

   

Abidjan, 15 mars (AIP) – Les officiers et sous-officiers des Forces armées de la Côte d’Ivoire (FACI) sont en formation, jeudi, à la deuxième région militaire de Daloa, sur les droits de l’homme, le respect de l’état de droit, les grandes articulations du code d’éthique, de déontologie militaire et sur les règles et principes de la justice pénale internationales.

Ce séminaire qui prend fin vendredi sur thème, «Dissémination et appropriation du code d’éthique et de déontologie militaire », a pour objectif de renforcer les capacités des militaires sur ces différentes notions afin  de permettre à ceux-ci de  les maîtriser.

A l’ouverture de l’atelier, le représentant le chef d’Etat-major des Armées, Colonel Major Dèm Aly, a fait savoir que « l’un des principaux défis des autorités politiques ivoiriennes et des grands commandements est de redorer l’image des forces de défense et de sécurité mais également de rétablir et consolider les liens armée-nations ».

Cependant, il souligne que l’armée a pris conscience du respect de droit de l’homme et de la dignité humain, et que cela a permis le retrait de la Côte d’Ivoire de la liste du rapport des Nations Unies sur les violences sexuelles liés au conflits.

Aussi, il a invité les séminaristes à s’approprier les différents modules afin d’avoir une armée exemplaire et qui puisse représenter la Côte d’Ivoire dans les opérations de maintien de la paix.

Le coordinateur Général de la Coordination africaine de droit de l’Homme pour les armées (CADHA), Massouma Dosso a indiqué que la CADHA a pour mission la promotion et protection des droit humais pour les armées en tant de guerre que de paix.

Pour lui, il est  important de doter les soldats d’instruments nécessaire afin d’éviter les violations des droits humains et des libertés au cours de leur fonction.

Cet atelier, présidé par le secrétaire général II  de la préfecture de Daloa, Glao Alexandre,  se tient en collaboration avec la CADHA, l’Etat-major des FACI  et le World Federalist Mouvent- Intitut for Global Policy (WFM-IGP).

apk/fmo

Dans la même catégorie