GNA President ends Greater Accra tour, commits to complete major projects GNA Breast cancer is not a spiritual disease – Dr Ackon AGP Gueckédou/ Transport : le syndicat préfectoral des taxi-motos à un secrétaire général AGP Conakry/ Environnement : La Gouverneure de Conakry lance la Campagne d’Assainissement à Bambéto AGP Matoto : 150 jeunes filles du CAF reçoivent leurs attestations après 2 ans de formation GNA Dangme Rural Bank’s profit for 2020 dips GNA KNUST alumnus donates one million Ghana cedis to support development projects GNA Wa West Assembly Members reject DCE nominee for second time GNA Young people encouraged to go into herbal plant farming GNA AMA District Citizens Monitoring Committee members evaluate P4H project

Côte d’Ivoire/ Des ressources humaines de qualité conditionnent le développement, relève Affi N’Guessan


  18 Février      43        Développement humain (244), Société (36483),

   

Abidjan, 18 fév (AIP) – Des ressources humaines de qualité sont l’un des préalables au développement d’une nation, et ce, par le biais de la formation, a exprimé le président du conseil régional du Moronou, Pascal Affi N’Guessan.

M. N’Guessan s’exprimait, samedi, à Assiè-Kokoré, un village de la sous-préfecture d’Assiè-Koumassi, lors de la remise des clés d’un bâtiment de trois classes construit par la mutuelle de développement de cette localité en sa qualité de parrain de la cérémonie.

Il estime que « la richesse d’un pays c’est l’homme. Les pays qui avancent sont des pays qui disposent d’abord de ressources humaines de qualité. Les pays qui reculent, quand on regarde, on s’aperçoit que les hommes ne sont pas suffisamment compétents. Or la compétence ne s’acquiert que dans la formation ».

Il a, dans cette dynamique, fait don de plusieurs tables bancs aux établissements scolaires et annoncé la construction d’une hydraulique villageoise améliorée d’une valeur de 205 millions à Assiè-Kokoré par le conseil régional.

Lui emboîtant le pas, le président de la mutuelle de développement d’Assiè-Kokoré, Mesmin Comoé a renchéri,  » aucun pays au monde ne peut se développer grâce aux matières premières, mais grâce à la qualité des ressources humaines ».

« C’est pourquoi nous œuvrons pour l’amélioration des conditions de vie des enseignants mais aussi pour l’amélioration des infrastructures. Nous avons déjà rénové plusieurs écoles dans d’autres localités », a-t-il justifié.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la secrétaire générale de la préfecture de Bongouanou représentant Mme le préfet de région, du sous-préfet d’Assiè-Koumassi, de directeurs et chefs de services.

Dans la même catégorie