ACP Neuf  nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola enregistrés lundi  au Nord-Est de la RDC GNA Suzuki plans production plant for Ghana GNA Financial sector needs professionals with integrity- Osei Gyasi GNA Ghana, Guinea to sign cooperation agreement on bauxite development ACP Ouverture de la 31ème session de l’IDAK à Lubumbashi ACP Réunion du comité de pilotage du projet PADIR prévue le 22 mars 2019 ACP M. Laya Sinsu désigné directeur général ad intérim à la SCTP GNA Armed Forces inaugurate Multipurpose Hall in Kumasi GNA Opanka The underrated rap gem GNA Footballer, driver’s mate remanded for robbery

Côte d’Ivoire : « Faro Faro » en apothéose de la programmation « DanseRaum » du Goethe-Institut


  28 Avril      93        Arts & Cultures (2406), Musique (447), Photos (20630),

   

Abidjan, 28 avril 2015 -(AIP)- Le Goethe-Institut Côte d’Ivoire organise, mercredi, une programmation « DanseRaum » spéciale à l’occasion de la Journée internationale de la Danse, avec le spectacle « Faro Faro » de Massidi Adiatou de la Compagnie N’Soleh.

Pour sa dernière programmation de la saison 2014-2015, avant le festival de danse contemporaine Afrik Urban Arts 2015, les Compagnies N’Soleh et Les Pieds dans la marre, organisent ce spectacle sous la direction artistique de Jenny Mezile et Massidi Adiatou, en partenariat avec le Goethe-Institut.

Le projet « Faro Faro » de Massidi Adiatou de la Cie N’Soleh est « un projet de développement culturel sur les danses urbaines qui hantent le cœur des quartiers africains et en particulier des grandes villes ivoiriennes », explique un communiqué du Goethe-Institut dont l’AIP a reçu copie mardi.

Depuis la fin de la crise postélectorale, ce qui était une mode, est devenue, à Abidjan, un style de danse de rue avec une expression spectaculaire. Les danses issues du coupé décalé se transcendent en virtuose et en impressionnisme. Les corps percutent la musique, le vêtement se colle au geste, la danse harmonise le style. Cette danse urbaine trouve l’originalité de son imagination à travers les évènements sociopolitiques de son temps.

« Faro Faro » est la première création des danses urbaines africaines qui réunira des danseurs ivoiriens, sénégalais et guinéens.

(AIP)

aaa/akn/kam

Dans la même catégorie