AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Côte d’Ivoire : « Faro Faro » en apothéose de la programmation « DanseRaum » du Goethe-Institut


  28 Avril      79        Arts & Cultures (2292), Musique (428), Photos (20279),

   

Abidjan, 28 avril 2015 -(AIP)- Le Goethe-Institut Côte d’Ivoire organise, mercredi, une programmation « DanseRaum » spéciale à l’occasion de la Journée internationale de la Danse, avec le spectacle « Faro Faro » de Massidi Adiatou de la Compagnie N’Soleh.

Pour sa dernière programmation de la saison 2014-2015, avant le festival de danse contemporaine Afrik Urban Arts 2015, les Compagnies N’Soleh et Les Pieds dans la marre, organisent ce spectacle sous la direction artistique de Jenny Mezile et Massidi Adiatou, en partenariat avec le Goethe-Institut.

Le projet « Faro Faro » de Massidi Adiatou de la Cie N’Soleh est « un projet de développement culturel sur les danses urbaines qui hantent le cœur des quartiers africains et en particulier des grandes villes ivoiriennes », explique un communiqué du Goethe-Institut dont l’AIP a reçu copie mardi.

Depuis la fin de la crise postélectorale, ce qui était une mode, est devenue, à Abidjan, un style de danse de rue avec une expression spectaculaire. Les danses issues du coupé décalé se transcendent en virtuose et en impressionnisme. Les corps percutent la musique, le vêtement se colle au geste, la danse harmonise le style. Cette danse urbaine trouve l’originalité de son imagination à travers les évènements sociopolitiques de son temps.

« Faro Faro » est la première création des danses urbaines africaines qui réunira des danseurs ivoiriens, sénégalais et guinéens.

(AIP)

aaa/akn/kam

Dans la même catégorie