MAP Onze suspects liés à l’attentat terroriste de Nairobi arrêtés par la police kényane (Presse) MAP Elections en RDC : l’UA demande « la suspension de la proclamation des résultats définitifs » GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun

Côte d’Ivoire/ Fin de la défécation à l’air libre pour 13 villages du département de Dimbokro


Abidjan, 29 juin 2017 – (AIP) – En vue d’améliorer leur cadre de vie, les populations de 13 villages du département de Dimbokro ont mis fin à la défécation à l’air libre (FDAL) en construisant dans leur aire géographique, 474 latrines au cours d’un projet dénommé Assainissement total piloté par la communauté (ATPC) initié, il y a six mois dans la région du N’zi par l’ONG Habitat for humanity Côte d’Ivoire conduite par son président national, Yao Jean Jacques.
Lors d’une cérémonie présidée, mercredi, par le secrétaire général 2 de préfecture, Mme Vé Kossonou, en présence du directeur de l’assainissement en milieu rural, M’bra Hélène Yocoli, les villages qui ont construit des latrines pour mettre fin à la défection à l’air libre ont reçu chacun une attestation et un kit composé de brouettes, de pancartes, de râteaux, de pelles, de pioches, de balais, de seaux et divers produits d’entretien.
Yao Jean Jacques a salué la mobilisation des populations du N’zi autour de ce projet. Il a révélé que l’accès à l’assainissement en milieu rural est très faible en Côte d’Ivoire et fait remarquer que 51% de sa population rurale continuent de défèquer à l’air libre. « Nous célébrons les villages pilotes. Nous pensons que d’ici fin 2017, nous aurons zéro défécation à l’air libre dans le département car tous les villages adhèreront au projet. Nous sommes disposés à travailler avec tout le monde », a-t-il souligné, rassurant sur la mobilisation de tous les partenaires.
Pour la première responsable de la direction de l’Assainissement en milieu rural qui a exprimé sa joie de voir les populations adhérer au projet, cette cérémonie est la célébration de la vie. Car elle permet aux populations des villages qui ont construit des latrines d’éviter les conséquences néfastes de ce phénomène notamment les maladies. « Il ne faudrait plus que dans ce pays, des populations continuent de se soulager en brousse », a-t-elle exhorté les populations.
(AIP)
ik/fmo

Dans la même catégorie