AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des acteurs du secteur cacao planchent sur la durabilité et la bonne gouvernance dans la filière à Abidjan AIB Burkina/CENI : Le rapport public 2022-2023 remis au Chef de l’Etat AIB Burkina : La CIL a enregistré une centaine de plaintes en 2022, présidente AIB Burkina : IssiakaSoulama souhaite renforcer l’efficacité de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique AIB African Initiative rapproche davantage les populations burkinabè, maliennes et nigériennes à travers le Sambo AIB Le maïs n’est pas la solution à la souveraineté alimentaire, selon un agriculteur AIB Burkina/SIAEL 2024 : Des meilleurs acteurs du monde rural primés MAP 74-ème Berlinale : le documentaire ‘’Dahomey’’ de la Sénégalaise Mati Diop remporte l’Ours d’or MAP Ouganda: La Sollicitude dont SM le Roi, Amir Al Mouminine, entoure les ouléma africains, hautement saluée à Kampala ANP Projet de création de la confédération des Etats de l’AES: le M62 salue l’initiative des trois Etats du Sahel

Côte d’Ivoire: Franc succès de la 3è édition du SIETTA


  12 Novembre      391        Technologie (989),

 

Abidjan, 12 nov (AIP) – La troisième édition du Salon international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde (SIETTA),  achevé samedi, au Palais de la culture de Treichville (Abidjan Sud), a été un franc succès, selon le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba.

« Félicitations  au comité d’organisation  avec à sa tête le commissaire général, Dr Adama Coulibaly pour le succès du SIETTA 2018 », a déclaré le ministre Diarrassouba, soulignant que le Salon a enregistré 16 équipementiers locaux contre six à l’édition précédente, intervenant dans le secteur de la fabrication des machines et pièces de rechange pour la maintenance des équipements de transformation du cajou, sur un total de 20 équipementiers présents.

Selon lui, la forte participation des équipementiers locaux à cette troisième édition du SIETTA, considéré comme une édition de transition par rapport aux problématiques de l’accessibilité et de la maîtrise des technologies de transformation du cajou, est à saluer fortement.

Il a profité de l’occasion pour  remercier l’ensemble des exposants et experts venus des différents pays et qui ont su partager, durant trois jours, leurs connaissances et expertises dans les domaines des technologies et des équipements de transformation de l’anacarde, à travers des expositions, des conférences et des panels. Sous oublier de féliciter et d’encourager les producteurs et transformateurs locaux de l’anacarde, les banques et établissements financiers pour leur forte participation à cette troisième édition du SIETTA.

Pour sa part, le commissaire général de l’événement, Dr Adama Coulibaly, a indiqué que le SIETTA a été  l’occasion de faire la promotion et la vulgarisation des dérivés du cajou en vue d’amener les populations à connaitre et à intégrer la consommation du cajou dans leurs habitudes alimentaires ».

Il a remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis constants au développement de la chaîne de valeur du cajou en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire.

Des spectacles artistiques ont été aussi organisées au SIETTA. Il s’agit de concerts gratuits animés par les meilleurs chansonniers, paroliers, artistes tradi-modernes, des humoristes, des orchestres live zouglou.

Initiée en 2014, le SIETTA est un événement d’envergure internationale qui réunit et expose le savoir-faire technologique de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique et du monde dans le secteur des technologies de la transformation du cajou. Ce Salon a porté cette année sur le thème « Transformation de l’anacarde, une mine d’opportunités pour l’autonomisation de la jeunesse africaine ».

Dans la même catégorie