APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE) ANP Trafics : Nous avons pour défis communs de joindre nos luttes (Premier ministre italien) MAP Mali: Lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels, fruit de la coopération avec la HACA du Maroc AGP Kindia : Le ministre de l’ENA inaugure un Collège dans la CR de Samayah GNA Fifth prosecution witness testifies GNA Implementation of SLWMP is empowering women in northern Ghana GNA Merck Foundation institute media award scheme to fight infertility stigma GNA Sekyere East Assembly members commend WVI-G for WASH interventions

Côte d’Ivoire/ Installation prochaine d’un quatrième câble international sous marin au VITIB de Grand-Bassam


  19 Octobre      14        Téchnologie (882),

   

Grand-Bassam, 19 oct (AIP) – Un quatrième câble international sous marin desservant la côte d’Ivoire en bande passante (internet) sera bientôt installé au Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (VITIB) de Grand-Bassam.

La cérémonie d’agrément de cette entreprise, la société nigériane « Main One » s’est déroulée jeudi, à Grand-Bassam, entre le directeur général de VITIB, Philippe Pango et la directrice générale de Main One, Mme Funke Opeke.

Cette société est l’un des principaux fournisseurs de services, de centres de données et de connectivité de l’Afrique de l’Ouest en matière d’Internet. « C’est un acteur technologique de premier plan », a déclaré Philippe Pango.

Selon la directrice générale de Main One, « cette installation contribuera à l’amélioration de l’économie numérique de la Côte d’Ivoire par le biais d’un câble international sous marin desservant  la Côte d’Ivoire en bande passante et à la création d’une trentaine d’emplois directs ».

Cette entreprise répond à la demande d’accès à internet et à des applications telles que le commerce électronique, les fournisseurs de contenus, les opérateurs, les services bancaires électroniques, les services de paiement via les réseaux mobiles en Afrique de l’ouest.

Le démarrage des travaux est prévu en novembre 2018 pour s’achever  en octobre 2019.

Dans la même catégorie