NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Côte d’Ivoire-Inter / Une femme musulmane accède pour la première fois à la magistrature suprême du Singapour


  13 Septembre      54        LeaderShip Feminin (365),

   

Abidjan, 13 sept (AIP) -Côte d’Ivoire-Inter / Une femme musulmane accède pour la première fois à la magistrature suprême du Singapour.

Selon l’AFP, citant les autorités, Halimah Yacob, ancienne présidente du Parlement où elle était déjà la première femme à occuper ce poste, a accédé automatiquement à la fonction suprême après que deux rivaux potentiels eurent été éliminés car ils ne remplissaient pas tous les critères requis.

L’un des critères prévoit que les candidats venant du secteur privé doivent justifier de trois ans de travail à la tête d’une entreprise dotée d’un capital d’au moins 500 millions de dollars singapouriens, soit plus de 203 milliards F CFA, ce qui n’était pas le cas des deux rivaux potentiels.

Automatiquement qualifiée avec son mandat de député, Mme Yacob, âgée de 63 ans et portant le voile, avait été élue à la tête du Parlement en 2013. Elle a démissionné en août pour se lancer dans la course à la présidentielle.

C’est la première fois aussi que la présidence a été réservée à la communauté malaise, à la suite d’une réforme de la Constitution en 2016 visant à garantir que des représentants de différentes communautés ethniques puissent accéder à la tête de l’Etat. La communauté chinoise est l’ethnie majoritaire.

Halimah Yacob, mère de cinq ans enfants, sera investie jeudi pour un mandat de six ans.

(AIP)

akn/kam

Dans la même catégorie