ACP La CENCO plaide pour l’organisation des élections locales ACP Moïse Katumbi Chapwe demande à la population du Haut Katanga de soutenir le Président de la République AGP TPI de Dixinn : une victime de Kidnapping confrontée à ses présumés ravisseurs AGP Environnement : le ministre Oyé Guilavogui favorable à la réinstauration de la loi Fria en Guinée AGP MTP : le ministre Moustapha Naïté se dit « satisfait » de l’évolution des travaux au Foutah ANP Validation technique d’une étude pour la réhabilitation de l’ANP pour quelque 542 millions de FCFA ANGOP Funérailles de Jonas Savimbi ont lieu en Juin ANGOP L’Angola compte sur le soutien du Portugal dans le secteur de l’aquaculture ACI LES FIDELES DE L’EGLISE CATHOLIQUE EXHORTES A GARDER LA DIMENSION DE LA PRIERE CONFIANTE ET SILENCIEUSE ACI LE GOUVERNEMENT INVITE A SURMONTER LA CRISE FINANCIERE

Côte d’Ivoire-Inter / Une femme musulmane accède pour la première fois à la magistrature suprême du Singapour


  13 Septembre      65        LeaderShip Feminin (440),

   

Abidjan, 13 sept (AIP) -Côte d’Ivoire-Inter / Une femme musulmane accède pour la première fois à la magistrature suprême du Singapour.

Selon l’AFP, citant les autorités, Halimah Yacob, ancienne présidente du Parlement où elle était déjà la première femme à occuper ce poste, a accédé automatiquement à la fonction suprême après que deux rivaux potentiels eurent été éliminés car ils ne remplissaient pas tous les critères requis.

L’un des critères prévoit que les candidats venant du secteur privé doivent justifier de trois ans de travail à la tête d’une entreprise dotée d’un capital d’au moins 500 millions de dollars singapouriens, soit plus de 203 milliards F CFA, ce qui n’était pas le cas des deux rivaux potentiels.

Automatiquement qualifiée avec son mandat de député, Mme Yacob, âgée de 63 ans et portant le voile, avait été élue à la tête du Parlement en 2013. Elle a démissionné en août pour se lancer dans la course à la présidentielle.

C’est la première fois aussi que la présidence a été réservée à la communauté malaise, à la suite d’une réforme de la Constitution en 2016 visant à garantir que des représentants de différentes communautés ethniques puissent accéder à la tête de l’Etat. La communauté chinoise est l’ethnie majoritaire.

Halimah Yacob, mère de cinq ans enfants, sera investie jeudi pour un mandat de six ans.

(AIP)

akn/kam

Dans la même catégorie