ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Côte d’Ivoire/ La BADEA adhère à l’idée de la mise en place des bureaux régionaux


  10 Septembre      41        Economie (22882), Finance (3737),

   

Abidjan, 10 sept (AIP)- Les dirigeants de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique ont adhéré à la proposition des pays africains de mettre en place des bureaux régionaux sur le continent, a annoncé, dimanche, le ministre ivoirien du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba, au terme de la réunion de haut niveau sur la stratégie 2030 de cette institution bancaire.

La présence de ces bureaux locaux et régionaux dans les pays bénéficiaires avec des représentants résidents, permettra d’assurer une coordination plus efficace des parties prenantes du projet, une visibilité plus accrue des produits et services de la banque, et une meilleure connaissance de nos environnements, préconisait la ministre ivoirienne, à l’ouverture samedi, des travaux.

Les délégués des pays africains avaient dénoncé les procédures de décaissement en vigueur à la BADEA, estimant qu’il était temps d’envisager de nouveaux mécanismes d’acquisition et de décaissement des projets. Aussi, avaient-ils souhaité une approche de rapprochement de la banque de ses partenaires africains par la création de bureaux régionaux pour plus de réactivité dans le traitement des dossiers.

Des ministres africains ou leurs représentants ainsi que des experts de la BADEA se sont retrouvés samedi et dimanche, à Abidjan, pour une réunion de haut niveau sur la stratégie 2030 de cette institution.

Il s’agissait pour les dirigeants de la banque arabe, à travers l’organisation de cette rencontre, à Abidjan, de faire le bilan de la coopération avec l’Afrique, de recueillir les propositions des pays membres afin d’une prise en compte de celles-ci dans l’élaboration de cette nouvelle stratégie.

Dans l’ensemble, les ministres présents se sont réjouis de cette approche de la BADEA qui est restée attentive à leurs préoccupations en prenant des engagements d’une meilleure coopération avec les 44 pays membres d’Afrique à partir de 2019, dite « année charnière ».

Ses engagements portent notamment sur le déploiement de nouveaux produits à expérimenter dans des pays sélectionnés, une place de choix à l’emploi surtout de la jeunesse et le développement de la chaîne des valeurs, le renforcement de la digitalisation des procédures avec les pays africains, etc.

Durant ces cinq dernières années, c’est un appui de près de 30 milliards de francs CFA d’investissement dont a bénéficié la Côte d’Ivoire dans divers secteurs à savoir les infrastructures routières et agricoles, la formation professionnelle, l’eau potable, le renforcement des capacités et l’assistance technique, etc, a précisé Mme Nialé Kaba.

(AIP)

fmo

Dans la même catégorie