GNA Steady progress at Accra Sports Stadium, as AWCON nears GNA Babolat Doubles Open slated for September 21 GNA StarTimes debuts Europa League broadcast with 12 matches ACP Proposition d’un budget de 38 millions USD pour le fonctionnement du Corps de protection des parcs nationaux et des aires apparentées ACP La situation sécuritaire au Kasaï Central stable, selon Denis Kambayi ACP Une plate-forme proche du FCC salue l’implication du gouvernement dans la riposte contre Ebola à Beni GNA Idris Elba to host The Best FIFA Football Awards GNa StarTimes acquires exclusive broadcasting rights for UEFA Europa League GNA Ghana’s Ashong to face Decastro for PBC Commonwealth Title Inforpress Cidade da Praia: Vala de água a céu aberto preocupa moradores e transeuntes no bairro da Várzea

Côte d’Ivoire/ La construction d’un centre de santé interrompue par une tornade à Nangoniékaha


  12 Septembre      14        Santé (5778),

   

Niakara, 12 sept 2018 (AIP)-Les habitants et ressortissants de Nangoniékaha, dans la sous-préfecture d’Arikokaha, département de Niakara (région du Hambol), ont démarré, fin 2017,  la construction d’un centre de santé dont les murs se sont écroulés suite à une tornade survenue en mars 2018, a appris l’AIP sur place ce mardi.

Un centre de santé rural, sensé comprendre une maternité et un dispensaire, grâce à l’engagement des fils et filles de Nangoniékaha, peine à redécoller, le projet ayant été interrompu par une violente tornade,  le 1er mars 2018, en fin d’après midi.

« Nos efforts, tant financiers et physiques que psychologiques, ont été anéantis par la nature qui a, non seulement démoli les murs du bâtiment sanitaire, mais aussi, décoiffé un de nos bâtiments scolaires », a révélé Pénatylé Touré,  vice-président de « Kahagnombo  » de Nangoniékaha, dénomination de la mutuelle locale de développement.

Selon M. Touré, le bâtiment sanitaire n’attendait que les travaux de chaînage lorsque survint le sinistre. Depuis lors, plus rien.

La mutuelle « Kahagombo » avait  inscrit la réhabilitation du bâtiment scolaire décoiffé, comme une priorité. Une réfection déjà achevée à l’EPP Nangoniékaha. Cependant, les travaux du projet sanitaire ont, quant à eux,  pris du plomb dans les ailes et ce, amèrement, avoue-t-on, ici.

« Je voudrais lancer un appel pressant, d’abord, à tous les fils et filles de Nangoniékaha mais aussi, aux autorités ivoiriennes et autres bonnes volontés en vue de leur soutien afin que notre  projet sanitaire puisse redémarrer », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie