ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Côte d’Ivoire : La Fédération FEMACI annonce son appui matériel et technique aux producteurs de maïs de Kong


  26 Avril      54        Economie (24461), Entreprises (1272), Photos (21288),

   

Abidjan, 26 avril (AIP)- Le président du Conseil d’administration de la Fédération des maïsiculteurs de Côte d’Ivoire (FEMACI), N’ZI Kouassi Eugène, a annoncé, samedi, dans la salle de réunion de la mairie de Kong, l’appui matériel et technique aux producteurs de maïs du département à qui il a demandé de se faire identifier afin de bénéficier des semences à haute productivité, des intrants.

« Nous pouvons aider les paysans de Kong à cultiver 100 hectares de maïs. Mais assurez-vous, on ne peut pas aider celui qu’on ne connait pas », a-t-il indiqué avant d’ajouter que l’un des objectifs de la Fédération est de s’associer en tant que producteurs pour valoriser, à travers le travail bien fait, la culture du maïs aux yeux des dirigeants et partenaires au développement.

« Il est inadmissible, pour nous, d’être témoins de l’importation de maïs dans un pays comme le nôtre qui regorge d’importantes surfaces cultivables non encore exploitées », a-t-il fait savoir.

Pour le président de la FEMACI, tout en se réalisant eux-mêmes, les cultivateurs du maïs contribueront à la formation du produit intérieur brut (PIB).

Le choix de Kong pour la réalisation de ce projet résulte du nombre élevé de producteurs de maïs dans la localité, explique-t-on.

Pour le secrétaire général de la préfecture, Sory Jean Pierre, représentant le préfet, la production du département a toujours servi à l’autosuffisance des producteurs eux-mêmes.

« Acceptez la main qui vous est tendue, car cela participera à votre propre bonheur », a conseillé M. Sory.
Le directeur départemental de l’Agriculture, Ouattara Drissa, a, pour sa part, rassuré les paysans qu’il se changera lui-même du test des semences pour éviter tout risque d’octroi de semences avariées à ses proches collaborateurs.

Les paysans ont été invités à ouvrir des comptes bancaires à la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE), banque partenaire de la FEMACI, pour faciliter les transactions financières entre eux et les clients.

Ok/kp

Dans la même catégorie