MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Côte d’Ivoire/ La hausse de la tarification sur les opérations de transfert d’argent suspendue


  8 Mars      56        Economie (20566),

 

Abidjan, 8 mars (AIP) – Les opérateurs de téléphonie mobile ont suspendu la hausse de 7,2% qu’elles avaient appliquée sur les opérations de transfert d’argent.

Cette hausse, entrée en vigueur le 25 février, avait suscité une vive protestation au sein des populations et davantage de la part du gouvernement qui tout en en dénonçant le caractère illégal avait brandi des menaces, rappelle-t-on.

Les maisons de téléphonie mobile en plus d’informer leurs différents abonnés via des SMS ont pondu, via leur union, un communiqué annonçant la suspension de la hausse. « L’Union nationale des entreprises de télécommunication a le plaisir de vous annoncer la suspension des tarifs des transactions de mobile money en vigueur depuis le 25 février 2019 », stipule notamment le communiqué.

Selon le document cette décision intervient suite à des échanges entre les opérateurs de télécommunication, les principaux acteurs du marché du mobile money et les autorités notamment le ministre de l’Economie numérique et de la Poste,Claude Isaac De et le Secrétaire d’Etat en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo .

« Au terme de ces échanges qui ont porté de manière générale sur la problématiques et perspectives de développement du mobile money en Côte d’Ivoire et plus particulièrement sur la fiscalité des services des services financiers mobile, il a été convenu de la mise en place d’un groupe de travail afin d’adresser dans les meilleurs délais les préoccupations des différentes parties prenantes », indique le même communiqué.

Dans la même catégorie