AGP Covid-19 : Six mois après, le bilan épidémiologique est en baisse au Gabon AGP Gabon : Franck Nguéma présente sa politique sportive au Premier ministre MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) APS COVID-19 : 23 NOUVELLES INFECTIONS ET 0 DÉCÈS, CE VENDREDI APS RÉSEAU CDMA DE L’ADIE : SEULS 298 COMPTES ACTIFS RÉPERTORIÉS ANP Niger : Prestation de serment des membres du Conseil National de Régulation de l’ARSN APS COVID-19 : 23 NOUVELLES INFECTIONS ET 0 DÉCÈS, CE VENDREDI GNA Equatorial Guinea pulls out of Ghana friendly GNA ‘Winner-takes-all’ is a threat to peace and stability-WANEP

Côte d’Ivoire: La population électorale du Kabadougou s’accroît de plus de 23 000 votants


  4 Août      6        Politique (11358),

   

Odienné – La population électorale de la région du Kabadougou enregistre 23 728 nouveaux votants, passant de 66 564 à 90 292, au terme de la récente opération de révision des listes conduite par la Commission électorale indépendante (CEI), en prélude au cycle prochain des élections qui s’ouvre avec la présidentielle du 31 octobre 2020.

Le nombre pour l’instant provisoire, dans l’attente de la fin de l’étape du contentieux, a été communiqué, à l’occasion d’une mission d’information, lundi, à Odienné, chef-lieu de région, de l’équipe locale de supervision, auprès de l’ensemble des parties prenantes au processus électoral.

Selon le premier responsable, Serge Adja, il s’agissait de faire le point de la situation, tout en informant les populations de la disponibilité des listes provisoires, consultables, depuis le 1er août 2020, dans les lieux d’enregistrement et ou sur le site internet de la CEI.

Il a aussi informé de l’ouverture, à partir du 5 août, du contentieux, une étape qui permettra de consolider les listes en y extrayant notamment les personnes indûment inscrites. Egalement en rectifiant les irrégularités sur les données personnelles de certains requérants et en rajoutant les omis.

La réunion a également donné lieu à des échanges autour de la nouveauté du parrainage des électeurs aux candidats à la candidature pour l’élection présidentielle. M Adja, à ce niveau, a appelé l’attention des partis politique sur la nécessité de bien éclairer les populations qu’elles approcheront sur les enjeux de ce parrainage citoyen et surtout de l’interdiction d’accorder sa caution à plusieurs candidats, sous peine de poursuites pénales. Avec le risque d’écoper de un à 12 mois de prison et/ou d’une amende allant de 100 000 F à 1 million.

Il a aussi informé de l’éventualité de la reprise prochaine des élections au niveau des délégations régionales après le dernier arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, concernant l’instance ivoirienne d’organisation des élections. La cour admettant un déséquilibre défavorable à l’opposition a enjoint les autorités ivoiriennes de procéder à des réajustements, ce qui induit une reprise des élections au niveau des commissions locales.

La révision de la liste électorale 2020 a pris fin le 5 juillet. À l’issue, le corps électoral national provisoire dégagé est de 7 500 035 votants contre 6 595 790 sur la liste de 2018.

Dans la même catégorie