GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Côte d’Ivoire : La première maison en dur du pays en ruine à Elima


  31 Juillet      6        Société (23113),

   

Aboisso, 30 juil 2020 (AIP)- La résidence d’Arthur Verdier, première maison en dur de Côte d’Ivoire, selon ce qu’a écrit le colonisateur lui-même à la page 17 de ces cahiers, est en ruine dans le village d’Elima, situé dans la sous-préfecture d’Etuéboué, département d’Adiaké.

Perchée sur la colline et construite en R+1, la maison servait d’habitation à Arthur Verdier, propriétaire des premières plantations de café de Côte d’Ivoire et à d’autres européens.

« C’était un véritable joyaux. Aucun noir n’avait le droit d’arriver dans cette cour gardée par une société de gardiennage déjà à l’époque », explique M. Assohoun Ahico.

Le souhait des populations est la réhabilitation de cette maison ainsi que celle de la première école construite dans ce village mais également la première usine de café, tous en ruine.

Dans la même catégorie