NAN CAN re-elects Ayokunle as President NAN Dangote Foundation donates foodstuffs to 3,750 women in Daura NAN CAN to elect new presidential GNA Stakeholders to develop a strategic action plan to guide malaria activities GNA Pupils receive “How to Make Good Choices” book GNA ECOWAS partners EU on combating piracy and maritime criminality MAP L’école 1337 rejoint le nouveau réseau international 42 Network (communiqué) Inforpress São Vicente: Associação de Peixeiras do Mindelo apresentada à população no próximo sábado Inforpress Circulação de informações nas redes sociais dá mais responsabilidade aos jornalistas – chefes de redacção da Lusa Inforpress Restos mortais do bispo emérito Dom Paulino serão sepultados na Pro-catedral Nossa Senhora da Graça

Côte d’Ivoire/ La route Odienné Gbéléban sera livrée en fin mars (CRBC)


  29 Octobre      58        Société (49778), Travaux publics (466),

   

Odienné, 29 oct (AIP)- La société chinoise CRBC, chargé des travaux de bitumage de l’axe Odienné – Gbéléban a annoncé samedi, lors d’un entretien avec l’AIP que la route sera livrée en fin mars, et évoque de nouvelles mesures pour accélérer les travaux et renforcer les outils de travail.

«Nous sommes à pied d’œuvre pour finir le bitumage en fin mars 2018 et cela grace à l’encadrement du préfet et de la mission de contrôle du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD). Ce qui nous a permis de maîtriser l’environnement social et d’améliorer nos rapports avec les ouvriers pour mieux les motiver. Nous avons également commandé de gros outils de travail pour donner un coup d’accélérateur aux travaux », a indiqué l’interprète Shang Jean, au nom du chef de chantier.

Deux équipes de terrassement, l’une à Odienné et la seconde à Gbéléban, ont fini les trois quarts des travaux.

D’Odienné à Seydougou, axe long de 50 km, le terrassement est fini et les ouvrages sont en finition, il reste la fondation et le revêtement qui pourrait commencer en janvier.

Les travaux de bitumage de l’axe Odienné-Gbéléban (71 km) ont démarré en fin février 2016 et devraient durer 24 mois. Après un an de travail, le chantier a connu plusieurs arrêts. Les autorités administratives locales ont été saisies. Un comité de conciliation présidé par le sous-préfet d’Odienné a été mis en place. Depuis quelques semaines, le travail a repris son cours normal.

(AIP)

ss/cmas

Dans la même catégorie