MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Côte d’Ivoire/ La société coopérative de Touba enregistre un solde déficitaire 7,5 millions de FCFA


  27 Juin      42        Finance (3780),

   

Touba, 27 juin (AIP) – La société coopérative simplifiée Espoir du Bafing (SCOOPS-SCEB) a enregistré un solde déficitaire 7,5 millions de francs CFA.

Lors de son Assemblée générale ordinaire annuelle, samedi, le président du Conseil de gestion, Bamba Karim a révélé que la mauvaise qualité des produits, provoquant leur mévente, constitue une des raisons de ce déficit.

La coopérative agro-pastorale Espoir du Bafing, selon Bamba Karim, a connu des perturbations à cause de la fluctuation des prix des produits de base. Il y a également des stocks de produits non vendus, a-t-il ajouté.

Le président de la SCOOPS-SCEB, a signalé un stock de 41,19 tonnes d’anacarde impayé.

« J’ai été interpellé par les producteurs sur les stocks de produits qui ne trouvent pas d’acheteurs» a confirmé le sous-préfet de Touba, Diarrassouba Laciné.

Il a exhorté les 443 coopérants à appliquer les bonnes pratiques agricoles comme ramasser les noix de cajou dès la tombée, bien les sécher, bien les trier en enlevant les grains pourris et les matières étrangères.

La SCOOPS-SCED a décidé de mettre l’accent sur la formation de ses membres pour une meilleure qualité et une grande production.

dmb/kkf/fmo

Dans la même catégorie