ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Côte d’Ivoire/ La société coopérative de Touba enregistre un solde déficitaire 7,5 millions de FCFA


  27 Juin      31        Finance (3696),

   

Touba, 27 juin (AIP) – La société coopérative simplifiée Espoir du Bafing (SCOOPS-SCEB) a enregistré un solde déficitaire 7,5 millions de francs CFA.

Lors de son Assemblée générale ordinaire annuelle, samedi, le président du Conseil de gestion, Bamba Karim a révélé que la mauvaise qualité des produits, provoquant leur mévente, constitue une des raisons de ce déficit.

La coopérative agro-pastorale Espoir du Bafing, selon Bamba Karim, a connu des perturbations à cause de la fluctuation des prix des produits de base. Il y a également des stocks de produits non vendus, a-t-il ajouté.

Le président de la SCOOPS-SCEB, a signalé un stock de 41,19 tonnes d’anacarde impayé.

« J’ai été interpellé par les producteurs sur les stocks de produits qui ne trouvent pas d’acheteurs» a confirmé le sous-préfet de Touba, Diarrassouba Laciné.

Il a exhorté les 443 coopérants à appliquer les bonnes pratiques agricoles comme ramasser les noix de cajou dès la tombée, bien les sécher, bien les trier en enlevant les grains pourris et les matières étrangères.

La SCOOPS-SCED a décidé de mettre l’accent sur la formation de ses membres pour une meilleure qualité et une grande production.

dmb/kkf/fmo

Dans la même catégorie