AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort

Côte d’Ivoire: L’activité commerciale a « repris des couleurs » dans le Worodougou selon le directeur commercial du commerce


Abidjan, 28 avril (AIP) – Le directeur départemental du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME de Séguéla, Kouamé Kra, estime que l’activité commerciale a repris des couleurs dans le Worodougou.
« L’activité commerciale, depuis la fin de la crise postélectorale, a repris des couleurs, c’est à dire que l’activité commerciale a véritablement repris », a indiqué M. Kouamé rencontré fin mars par l’AIP, en mission de prospection en prélude à la visite d’Etat du Président Ouattara dans la région.

Selon lui, la zone est bien ravitaillée et bien approvisionnée en toutes sortes de marchandises qui lui permettent de s’auto suffire et d’être à l’abri de toute pénurie que ce soit.

Poursuivant, M. Kouamé a fait savoir que sa structure ne rencontrait pas de difficultés majeures dans l’exercice de sa mission dans la région, sans rappeler qu’elle s’attelle le plus souvent à remplir sa mission régalienne, notamment la lutte contre la fraude, la contrebande et les produits périmés.

« Nous n’avons pas de difficultés en tant que telles si ce n’est quelques incompréhensions de la part des commerçants qui ne parviennent pas toujours à appréhender qu’il ne faut pas vendre les produits prohibés », a-t-il souligné.

gak/akn//kam

Dans la même catégorie