AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs AGP Boké/Présidentielle: L’Union pour le Développement de Kakandé dit ‘’Oui’’ au Chef de l’Etat. AGP Matam/Présidentielle: Réunion du Comité Inter-Parti pour la distribution des cartes d’électeurs. AGP ootball/Binationaux : La FIFA permet à certains joueurs de jouer pour leurs pays d’origine.

Côte d’Ivoire: L’avocate de Laurent Gbagbo annonce l’obtention du casier judiciaire de son client


  3 Août      10        Justice (861), Politique (11208),

   

Abidjan – L’avocate de l’ancien président Laurent Gbagbo, Me Habiba Touré a annoncé, lundi 3 août 2020, l’obtention du casier judiciaire de son client avec la mention  » d’une condamnation qui serait intervenue le 29 octobre 2019″ à son encontre.

Le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, lors de sa conférence de presse, au Palais de la Présidence, mercredi 29 juillet 2020 avait annoncé avoir reçu l’information de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, de la réception d’une requête de passeport de service, l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles.

“C’est un ivoirien comme un autre, il recevra ces documents après la procédure de traitement. C’est tout a fait normal”, avait-t-il rassuré.

Selon l’avocat de M.Gbgagbo,  » à l’examen de ce casier judiciaire, il apparaît que ce document a été établi, au lendemain du Conseil des Ministres, c’est à dire le 30 juillet 2020, soit deux jours après la demande de passeport ordinaire introduite par le Président Gbagbo ».

Le 18 juillet 2018, l’ex-chef de l’État ivoirien Laurent Gbagbo et des personnalités ivoiriennes, à savoir, Gilbert Aké N’Gbo, Désiré Dallo Justin Koné Katinan avaient été condamnés à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende, dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de plusieurs banques commerciales pendant la crise post-électorale ivoirienne. La Cour n’avait, toutefois pas délivré de mandat de dépôt.

Selon son communiqué du conseil de l’ancien chef de l’Etat, « le retour de leur client en Côte d’Ivoire, et l’exercice démocratique de son droit de vote s’inscrivent dans un esprit de réconciliation ». « M. Gbagbo entend rentrer chez lui, et se veut rassurant », a-t-elle affirmé.

Dans la même catégorie