ACP Première présentation à Bangui d’une pièce de théâtre sur la Cour pénale spéciale AIP Les réformes de la MUGEFCI expliquées aux mutualistes de Séguéla AIP Un candidat indépendant dit « non » au boycott des élections municipales AIP Un écolier périt dans une marre d’eau à Niakara GNA CHRAJ to sensitise security personnel on Luanda Guidelines GNA Govt seeking legal backing to leverage pension fund for affordable housing GNA Cocobod signs MOU with Solidaridad to boost cocoa industry AIP Près de 18 milliards de pertes et dommages consécutifs aux inondations de juin à Abidjan AIP L’opération d’étude et de détermination du potentiel fiscal des collectivités territoriales lancée à Bondoukou AIP Un projet de police de proximité en zone rurale lancé dans le Tonkpi

Côte d’Ivoire/ Le Bandama blanc, un fleuve très peu propice à la navigation (Riverains de Niakara)


  10 Juillet      67        Environnement/Eaux/Forêts (3513), Photos (19107),

   

Niakara, 10 juil 2018 – (AIP)- La partie septentrionale du fleuve Bandama, portion dénommée « Bandama blanc », à en croire des riverains du département de Niakara, (Centre-nord, région du Hambol), « est très peu propice à la navigation », a appris l’AIP sur place ce mardi.

De l’avis des habitants de Nabédjakaha, village à vingtaine de kilomètres de Tortiya, le Bandama blanc présente de graves défauts de communication fluviale, d’où l’impossibilité des échanges et contacts, surtout commerciaux, par le canal de ce fleuve qui prend sa source dans le Nord de la Côte d’Ivoire.

« Le lit de ce fleuve, très irrégulier, est fortement obstrué, par endroits, par des rochers ou carrément par des arbres », a relevé Ténénan Soro (42 ans), à l’instar des habitants de Nabédjakaha, un village situé en bordure du Bandama.

Le Bandama, fleuve long de 1050 Km et traversant la Côte d’Ivoire du Nord au Sud, est formé de la conjonction des Bandama blanc et Bandama rouge, le « blanc » constituant le cours supérieur de ce fleuve.

De régime pluvial tropical, ce fleuve couvre un bassin de 98 500 Km² avec un débit moyen de 263 m³/seconde (Tiassalé) et se jette dans l’océan atlantique à Grand-Lahou.

(AIP)

jbm/fmo

Dans la même catégorie