APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Côte d’Ivoire / Le CCESP livre les travaux relatifs aux inspections des entreprises


  15 Juin      27        Entreprises (1271),

   

Abidjan, 15 juin (AIP) – Le Comité de concertation Etat/secteur privé (CCESP) a livré mercredi à l’Hôtel Tiama au Plateau, les travaux relatifs aux inspections des entreprises, en vue de favoriser l’appropriation au plan national de l’approche d’inspections basée sur l’analyse des risques.

Ces travaux selon le Secrétaire exécutif du CCESP, Mariam Fadiga Fofana, ont porté sur le diagnostic du système de délivrance des licences d’affaires et d’inspections, le renforcement du cadre légal, l’instauration de l’approche d’inspections basée sur l’analyse du risque.

Les travaux effectués offrent plusieurs avantages, entre autres la réduction des lourdeurs constatées lors des inspections, le respect des normes en vigueur, l’amélioration de l’image du pays vis-à-vis des investisseurs eu et égard leur forte corrélation avec la qualité des services de santé et les prestations de restauration.

Initié en 2014, ce projet bénéficie de l’appui de l’Ambassade du Japon, et du Groupe de la Banque Mondiale.

L’Ambassadeur Hiroshi Kawamura, a assuré la Côte d’Ivoire du ferme engagement de son pays à mettre tout en œuvre pour la réussite du projet, tout en espérant que les outils soient efficacement utilisés.

(AIP)

kam

Dans la même catégorie