MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) ANP Atelier de restitution des résultats du diagnostic participatif auprès des services techniques et partenaires AGP La BDEAC réaffirme sa volonté d’accompagner le Gabon AGP Guinée-CEDEAO : Conclave sur la mise en place d’un système de certification de personnes AGP Guinée-Agro-industrie : « Si les FAPA étaient maintenues, la Guinée serait auto suffisante aujourd’hui », dixit Pr Alpha Condé APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry

Côte d’Ivoire: Le Lycée Moderne 3 d’Agboville remporte le concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin


  12 Décembre      42        Education (6490), LeaderShip Feminin (460),

   

Abidjan, 12 déc (AIP) – Le Lycée Moderne 3 d’Agboville a remporté mardi le trophée du concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin à Agboville initié par l’ONG Transparency Justice, avec l’appui financier du Fonds canadien pour les Initiatives Locales(FCIL) de l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire.

« Les hommes sont meilleurs leaders que les femmes » était le thème du débat contradictoire de la finale. Un choix qui se justifie dit-on, par le fait que c’est un exercice qui véhicule plusieurs valeurs telles que l’écoute, l’acceptation de la contradiction, le respect de l’autre, la persuasion, l’influence, à l’endroit de ceux qui la pratiquent.

Selon Manlan Ehounou Laurent, président de Transparency Justice, l’objectif du concours est de promouvoir en milieu scolaire le leadership féminin et vulgariser les articles 35, 36 et 37 de la constitution ivoirienne sensibles au genre, afin d’inculquer à ceux qui décideront demain les principes de parité et d’égalité des genres.

Car pour lui, c’est en se familiarisant avec ces notions que les élèves et enfants en reconnaîtront la pertinence. C’est pourquoi la stratégie pour cette première édition, a été un concours de débat contradictoire entre huit (8) écoles de la place. Six(6) d’entre elles n’ont pu accéder à la finale, remportée par le Lycée Moderne 3 face à l’Institut Nakoi par 171 points contre 167, à l’issue de joutes oratoires.

Mme Hawa Koffi Ouattara, représentant l’ambassadeur du Canada et les autorités d’Agboville, notamment le DREN Silué Gozié et le sous-préfet central Képo Emmanuel ont salué l’initiative qui est une lucarne et un plaidoyer de ces jeunes en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes en matière de leadership en Côte d’Ivoire.

Pour pérenniser les acquis du projet Huit(8) clubs genre ont été installés séance tenante pour servir de relais dans les établissements ayant pris part au concours.

Dans la même catégorie