ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Côte d’Ivoire: Le Lycée Moderne 3 d’Agboville remporte le concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin


  12 Décembre      10        Education (5867), LeaderShip Feminin (365),

   

Abidjan, 12 déc (AIP) – Le Lycée Moderne 3 d’Agboville a remporté mardi le trophée du concours inter-écoles sur le genre et le leadership féminin à Agboville initié par l’ONG Transparency Justice, avec l’appui financier du Fonds canadien pour les Initiatives Locales(FCIL) de l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire.

« Les hommes sont meilleurs leaders que les femmes » était le thème du débat contradictoire de la finale. Un choix qui se justifie dit-on, par le fait que c’est un exercice qui véhicule plusieurs valeurs telles que l’écoute, l’acceptation de la contradiction, le respect de l’autre, la persuasion, l’influence, à l’endroit de ceux qui la pratiquent.

Selon Manlan Ehounou Laurent, président de Transparency Justice, l’objectif du concours est de promouvoir en milieu scolaire le leadership féminin et vulgariser les articles 35, 36 et 37 de la constitution ivoirienne sensibles au genre, afin d’inculquer à ceux qui décideront demain les principes de parité et d’égalité des genres.

Car pour lui, c’est en se familiarisant avec ces notions que les élèves et enfants en reconnaîtront la pertinence. C’est pourquoi la stratégie pour cette première édition, a été un concours de débat contradictoire entre huit (8) écoles de la place. Six(6) d’entre elles n’ont pu accéder à la finale, remportée par le Lycée Moderne 3 face à l’Institut Nakoi par 171 points contre 167, à l’issue de joutes oratoires.

Mme Hawa Koffi Ouattara, représentant l’ambassadeur du Canada et les autorités d’Agboville, notamment le DREN Silué Gozié et le sous-préfet central Képo Emmanuel ont salué l’initiative qui est une lucarne et un plaidoyer de ces jeunes en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes en matière de leadership en Côte d’Ivoire.

Pour pérenniser les acquis du projet Huit(8) clubs genre ont été installés séance tenante pour servir de relais dans les établissements ayant pris part au concours.

Dans la même catégorie