APS UNE « FORTE RÉGRESSION » DE LA TORTURE NOTÉE AU SÉNÉGAL, ASSURE L’ONLPL APS QUINZE FILMS BELGES POUR CÉLÉBRER LES ‘’10 ANS DES MAGRITTE DU CINÉMA’’ À DAKAR APS JOJ 2026 : LE CNOSS ET L’AFD SIGNENT UN ACCORD DE FINANCEMENT APS LE DOCUMENT DE STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EXPLIQUÉ PAR L’OFNAC APS PRÉVENTION DE LA TORTURE : DES AGENTS D’EXÉCUTION DES LOIS EN FORMATION À THIÈS APS LE GUIDE RELIGIEUX CHEIKH ABDOULAYE WILANE INHUMÉ À KAFFRINE ANP Le Directeur Général réélu de l’ASECNA reçu par le Président Issoufou Mahamadou AIP Côte d’Ivoire-AIP / L’ANP invite les journalistes à la vigilance dans les écrits en cette période électorale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les journalistes scientifiques ivoiriens se forment à la sensibilisation sur le coronavirus GNA Ghana commemorates World Patients Safety Day

Côte d’Ivoire/ Le Parquet de la section du tribunal de Bouna détruit des scellés de 2011 à 2020


  22 Août      13        Société (22788),

   

Bouna, 22 août 2020 (AIP)- Le Parquet de la section du tribunal de Bouna a procédé jeudi 20 et vendredi 21 août 2020 à la destruction de scellés, objets de délits ou ayant servi à les commettre dans la région du Bounkani, de la période de 2011 à 2020.

Selon le chef du parquet de Bouna, le magistrat Ettien Tiémélé, cette opération de destruction appelée « exécution » est la dernière étape de la procédure pénale et certainement la plus importante, car elle vise à donner effet à la décision de justice rendue qui a ordonné la destruction de scellés, outre l’exécution des peines d’emprisonnement et d’amende.

Ces scellés se composent de 230 armes à feu essentiellement des fusils de type calibre 12, 107 armes blanches (machettes) et matériels d’orpaillage, et près de 600 kg de produits de contrebande dont des produits pharmaceutiques prohibés et des drogues.

L’opération de destruction a été pilotée par une équipe de la Commission nationale de lutte contre les armes légères et de petits calibres (COMNAT-ALPC). Ces experts ont réduit en pièces les armes à feu et autres objets métalliques.

Quant aux produits de contrebande et des drogues, ils ont été incinérés en dehors de la ville en présence des autorités judiciaires, sécuritaires, administratives et politiques de la région.

Le chef du Parquet a précisé que les scellés détruits ont été saisis par les services de police, de la gendarmerie, de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) et la direction départementale des Mines et de la Géologie lors des enquêtes menées depuis 2011.

Il a félicité toutes ces équipes pour l’ensemble du travail abattu et réitéré ses sincères remerciements à la COMNAT-ALPC pour cette mission de destruction de scellées opérée avec succès.

Dans la même catégorie