ANP Le Comité animations culturelles et loisirs offre un concert de remerciement GNA Ghana reports on progress of implementation of SDGs at 2019 HLPF GNA Minority Leader submits nomination forms for fifth term GNA Don’t sacrifice others in the name of media freedom, NMC urges journalists GNA NPP National Chairman hosts leadership of NPP Loyal Ladies GNA Final framework on Safe and Responsible Journalism to be ready in November ACP Les membres du FCC appelés au respect de la vision de leur autorité morale ACP L’installation des membres du bureau définitif du Sénat fixé au samedi 27 juillet ACP Un envoyé spécial du Président Félix Tshisekedi à Washington ANP Dosso : Lancement de la caravane nationale de présentation des lauréats en journalisme

Côte d’Ivoire : Le secteur privé se dote d’un indice de performance destiné à mesurer l’évolution des entreprises


  12 Mai      30        Economie (24404), Entreprises (1271), Finance (3803),

   

Rabat, 12 mai 2015 (MAP) – Le patronat ivoirien a procédé, lundi à Abidjan, au lancement d’un indice de performance du secteur privé (IPSP), à l’initiative de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Ce nouvel outil est destiné à mesurer, de façon mensuelle, l’évolution des entreprises de ce secteur, en rapport avec l’environnement des affaires et l’activité économique dans le pays.

Selon Jean Kacou Diagou, président de la CGECI, ‘’il était nécessaire de se doter d’un indice qui donne, chaque mois, le niveau de performance du secteur privé et qui va permettre de voir la dynamique et comment les activités se développent’’.

M. Diagou, qui s’exprimait face à la presse, a relevé que l’IPSP ‘’va permettre d’orienter les pouvoirs publics sur ce qui se passe en réalité sur le terrain pour ajuster les réformes, en vue d’améliorer la performance des entreprises privées et de l’économie en général’’.

Et de poursuivre que cet indice devra permettre aussi aux chefs d’entreprises et aux bailleurs de fonds de prendre des décisions d’investissement.

De son côté, Stanislas Zézé, de Bloomfield Investment Corporation, agence réalisant l’IPSP, a précisé que l’indice est basé sur une enquête auprès des entreprises nationales « aussi bien du secteur formel que du secteur informel », qui disent « comment elles perçoivent l’activité économique ».

« On s’est assuré que l’échantillonnage est représentatif du secteur privé ivoirien », a-t-il expliqué, tout en insistant sur la fiabilité de l’indice de performance du secteur privé, lequel comprend deux composantes qui procèdent à une évaluation, d’une part, de l’environnement des affaires et d’autre part, de l’activité des entreprises du secteur privé.

Selon M. Zézé, une étude réalisée en février dernier par son agence donne un « indice Environnement » de 36,89 et un « indice Activité » de 51,04, soit un indice de performance du secteur privé de 48,92.

Basée à Abidjan avec une représentation au Cameroun, Bloomfield Investment Corporation est une agence de notation panafricaine spécialisée dans l’évaluation du risque.

LS—BI.
SI.

Dans la même catégorie