AIP Présidentielle 2020 : Patrick Achi invite le Zanzan à voter Ouattara pour pérenniser le développement de la Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet du département de Téhini a pris service MAP M. Bourita reçoit le nouvel ambassadeur de Guinée Bissau au Maroc AIP Côte d‘Ivoire-AIP/ La Journée africaine des droits de l’Homme commémorée à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’axe Tiébissou-Bouaké rouvert à la circulation après avoir été obstrué par un tronc d’arbre INFOPRESS São Vicente: Más Soncent movement denounces destruction of election propaganda material including theft of billboards INFOPRESS FAO realiza Workshop de Capacitação e Sensibilização sobre relação existente entre nutrição e comércio INFOPRESS Fogo: Sindicato Democrático dos Professores distribui máscaras aos seus associados a nível da ilha ATOP LE MINISTRE MIJIYAWA LANCE UN APPEL A LA MOBILISATION GENERALE ATOP PROGRAMMATION BUDGETAIRE ET ECONOMIQUE 2021-2023 : UN DEBAT D’ORIENTATION AU PARLEMENT

Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara)


  26 Septembre      13        Politique (12119),

   

Abidjan, 26/09/2020 (MAP) – Les appels de certaines personnalités de l’opposition ivoirienne à la désobéissance civile « n’iront nulle part », a affirmé, samedi à Bouaflé (centre-ouest), le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara.

« La violence doit être bannie définitivement des élections dans notre pays. Il faut arrêter de faire peur aux ivoiriens. L’élection, ce n’est pas des palabres. L’élection c’est une compétition et le peuple est juge. Je sais que les appels à la désobéissance civile n’iront nulle part », a dit M. Ouattara, exhortant les acteurs politiques au sens de la responsabilité.

D’après le Chef de l’Etat, le Conseil constitutionnel ivoirien « a dit le droit ». Ce conseil avait rejeté quarante candidatures et déclaré aptes quatre candidats habilités à briguer la magistrature suprême. Il s’agit du Président Alassane Ouattara (RHDP), de l’ancien premier ministre Affi N’Guessan (FPI), de l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié (PDCI) et du député Kouadio Konan Bertin (Indépendant).

« Je peux vous dire que le droit a été dit et le jeu démocratique est maintenant ouvert et lancé », a dit le président Ouattara, assurant que toutes les dispositions seront prises pour que ces élections soient « apaisées et transparentes ».

La semaine dernière, l’opposition ivoirienne a lancé un appel à la « désobéissance civile » dans le pays pour protester contre la candidature du président Ouattara et contre l’invalidation des candidatures de plusieurs leaders de l’opposition, dont Laurent Gbagbo et Guillaume Soro.

Plus de 900.000 nouveaux électeurs se sont enregistrés sur les listes en Côte d’Ivoire en vue de l’élection présidentielle, portant le total du collège électoral à 7,5 millions.

La Côte d’Ivoire compte 25 millions d’habitants, avec une population très jeune et plusieurs millions de résidents étrangers.

Dans la même catégorie