NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Côte d’Ivoire/ Les cadres de Séguéla invités à contribuer à l’autonomie financière des chefs de village


  29 Septembre      62        Finance (3696), Photos (20298), Société (46242),

   

Abidjan, 29 sept (AIP) – Le préfet de la région du Worodougou, Benjamin Effoli, a convié les cadres originaires du département de Séguéla (Centre-ouest) à participer à l’autonomie financière des chefs de village en les aidant à avoir des sources pérennes de revenus, a relevé l’AIP, jeudi, lors de l’investiture des 15 chefs des villages du canton Mebara à Gbohovo, à sept kilomètres du chef-lieu de département.

« Je voudrais lancer un appel aux cadres. Soutenez vos chefs en les aidant dans leurs activités pour qu’ils soient indépendants économiquement », a déclaré le gouverneur qui a fait remarquer que ces autorités traditionnelles investies ce jour-ci exerçaient toutes dans le domaine agricole.

« Celui qui peut aider un chef à avoir un ou deux hectares de palmier à huile, de cacao, d’anacarde pour que celui-ci ait à manger sans qu’il ne soit obligé d’aller quémander, n’aura pas rendu service à ce chef, mais au village, à la communauté », a-t-il ajouté, non sans relever que les enveloppes glissées subrepticement par des cadres durant des visites au village ne contribuent pas à asseoir durablement l’autorité des chefs.

Pour lui, cette région qui est  »potentiellement riche de cadres » doit pouvoir amorcer son développement par des actions concrètes de ceux-ci.

« Faites en sorte de profiter de l’avantage du grand nombre. (…) Faites en sorte que tout étranger qui arrive se rende compte que la région a des enfants qui aident à sa construction », a-t-il exhorté en guise de conclusion.

« Personne ne viendra d’ailleurs pour asseoir le développement de notre région à notre place », avait auparavant prévenu Medi Kané, le représentant du parrain de cette cérémonie, à savoir le président du conseil régional du Worodougou, Bouaké Fofana.

kkp/fmo

Dans la même catégorie