AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Côte d’Ivoire/ Les cadres de Séguéla invités à contribuer à l’autonomie financière des chefs de village


  29 Septembre      70        Finance (3737), Photos (20694), Société (47784),

   

Abidjan, 29 sept (AIP) – Le préfet de la région du Worodougou, Benjamin Effoli, a convié les cadres originaires du département de Séguéla (Centre-ouest) à participer à l’autonomie financière des chefs de village en les aidant à avoir des sources pérennes de revenus, a relevé l’AIP, jeudi, lors de l’investiture des 15 chefs des villages du canton Mebara à Gbohovo, à sept kilomètres du chef-lieu de département.

« Je voudrais lancer un appel aux cadres. Soutenez vos chefs en les aidant dans leurs activités pour qu’ils soient indépendants économiquement », a déclaré le gouverneur qui a fait remarquer que ces autorités traditionnelles investies ce jour-ci exerçaient toutes dans le domaine agricole.

« Celui qui peut aider un chef à avoir un ou deux hectares de palmier à huile, de cacao, d’anacarde pour que celui-ci ait à manger sans qu’il ne soit obligé d’aller quémander, n’aura pas rendu service à ce chef, mais au village, à la communauté », a-t-il ajouté, non sans relever que les enveloppes glissées subrepticement par des cadres durant des visites au village ne contribuent pas à asseoir durablement l’autorité des chefs.

Pour lui, cette région qui est  »potentiellement riche de cadres » doit pouvoir amorcer son développement par des actions concrètes de ceux-ci.

« Faites en sorte de profiter de l’avantage du grand nombre. (…) Faites en sorte que tout étranger qui arrive se rende compte que la région a des enfants qui aident à sa construction », a-t-il exhorté en guise de conclusion.

« Personne ne viendra d’ailleurs pour asseoir le développement de notre région à notre place », avait auparavant prévenu Medi Kané, le représentant du parrain de cette cérémonie, à savoir le président du conseil régional du Worodougou, Bouaké Fofana.

kkp/fmo

Dans la même catégorie