APS L’APPORT DES MÉDIAS PUBLICS DANS LA VISIBILITÉ DE LA FIDAK SALUÉ APS CRASH D’UN HÉLICOPTÈRE DE L’ARMÉE : 56 PÊCHEURS-SECOURISTES ÉLEVÉS DANS L’ORDRE NATIONAL DU LION AIP Côte d’Ivoire / Le maire Traoré Lassina réélu à la tête de la commune de Soubré AIP Côte d’Ivoire/Un incendie ravage une partie de la marie du Plateau AIP Côte d’Ivoire/ La LONACI va octroyer une ambulance au Centre Kiné Médical (DG) AIP Côte d’Ivoire / Remise de flambeau aux nouveaux élèves de 6ème et 2nde du LGAF de Touba APS SOIXANTE DIX-SEPT MOTOS POUR RAPPROCHER L’OFFRE DE SOINS DES POPULATIONS DU SUD ET DE L’EST APS LA DGID MISE SUR LE RECENSEMENT NUMÉRIQUE POUR UN TRAVAIL EXHAUSTIF DES COMMISSIONS DE FISCALITÉ LOCALE APS SOLAIRE ET ÉOLIEN : LES PROGRÈS FAVORISENT UNE « OPTIMISATION INTELLIGENTE DE L’ENVIRONNEMENT » (RECTEUR UGB) APS PLANIFICATION FAMILIALE : TROIS MILLIONS D’UTILISATRICES ADDITIONNELLES EN SEPT ANS, DANS NEUF PAYS

Côte d’Ivoire/ Les populations de Tanda sensibilisées sur la protection du couvert forestier


  13 Mars      43        Photos (20048), Société (45381),

   

Abidjan, 13 mars (AIP) – La directrice régionale des Eaux et Forêts chargée du Gontougo et du Boukani, le lieutenant colonel Elvire Zouzou Mahi, a sensibilisé les chefs de villages, présidents des jeunes et associations de la sous préfecture de Tanda, sur la nécessaire protection du couvert forestier.

Cette rencontre, avec ces responsables des communautés villageoises, s’est déroulée vendredi, à la salle des fêtes de la sous-préfecture, en présence du corps sous-préfectoral.

L’arbre, tout comme les eaux et les animaux, occupent une place essentielle dans l’équilibre de l’homme et la nature, a enseigné la directrice des Eaux et forêts, Elvire Zouzou, mentionnant que leur disparition expose l’humanité aux problèmes environnementaux dont la sécheresse, source de famine.

Elle a invité les populations à une gestion rationnelle de ces « trésors de la nature », en tournant dos au braconnage, à l’orpaillage clandestin et l’abattage irrégulier des arbres, afin de léguer ces patrimoines aux générations futures, en présence du sous-préfet central, Grambouté soiliho, qui a insisté sur le respect des textes en vigueur.

Le colonel Zouzou Mahi a conseillé, comme technique de protection, de brûler les champs faisant des pare-feux surtout autour des villages, de garder intact le couvert forestier qui se trouve autour des rivières (25 m de part et d’autre), et le reboisement.

(AIP)
si/ra/fmo

Dans la même catégorie