ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Côte d’Ivoire / L’innovation, le nouveau moteur de croissance en Afrique, (Banque mondiale)


  19 Avril      47        Economie (22024), Finance (3699), Innovation (317),

   

Abidjan, 19 avr 2018 – (AIP) – L’économiste en chef de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Albert Zeufack estime que l’innovation, « la clé du futur », sera le nouveau moteur de croissance en Afrique.

« Si elle adopte la technologie et met à profit l’innovation, l’Afrique peut accroître la productivité entre les secteurs et à l’intérieur de ceux-ci, et accélérer la croissance », a affirmé Albert Zeufack à l’ocasion du lancement d’Africa’s Pulse, une analyse semestrielle de l’état des économies africaines réalisée par la Banque mondiale.

La dernière édition de Africa’s Pulse s’intéresse tout particulièrement au rôle que peut jouer l’innovation pour accélérer l’électrification en Afrique subsaharienne, et de ce fait, parvenir à une croissance économique solidaire et lutter contre la pauvreté.

D’après le rapport, pour que l’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne soit universel, il faut combiner des solutions associant le réseau national, ainsi que des « mini-réseaux » et des « micro-réseaux » desservant de petits groupes d’utilisateurs, mais aussi des systèmes domestiques hors réseau. Améliorer la réglementation du secteur électrique et la gestion des entreprises d’électricité reste la clé du succès, propose ce rapport.

(AIP)

kkf/kp

Dans la même catégorie