APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée

Côte d’Ivoire/ MASA 218 : adaptation musicale du roman Climbié de Bernard Dadié


  16 Mars      47        Arts & Cultures (2418), Musique (449),

   

Abidjan, 16 Mars (AIP)- Le saxophoniste ivoirien Isaac Kémo rend hommage à l’écrivain ivoirien Bernard Dadié par une adaptation musicale de son roman Climbié.

Isaac Kémo qui fait partie des éléphants du jazz composé également du guitariste Luc Sigui et du batteur Paco Séry,  a offert au public Abidjanais un bout de cette adaptation musicale en préparation, jeudi au palais de la culture de Treichville, pendant le concert des « Eléphants du Jazz », le cadre du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) qui se tient du 10 au 17 mars à Abidjan.

Cette comédie musicale faite de lecture de textes phares de l’écrivain ivoirien, ponctuée du son titillé du saxophone d’Issac n’a pas laissé le public indifférent, qui l’a accueilli avec vivats et applaudissements.

«Je veux rendre hommage à Bernard Dadié à travers cette adaptation de Climbié que je prépare », a notamment déclaré le musicien.

Le saxophoniste était en fait le premier éléphant du jazz à entrer en scène pour un spectacle qui a tenu toutes ces promesses, et au cours duquel les trois virtuoses ivoiriens de renommée internationale ont embarqué un public acquis de la salle Lougah François, pendant plus de trois heures.

(AIP)

akn/tm

Dans la même catégorie