ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze MAP Rwanda : M. Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 MAP CIEA à Dakar : appel pour la mise en place des conditions d’une stabilité politique, institutionnelle, et sécuritaire en Afrique AIP Côte d’Ivoire/ La FIRAPE s’implante dans le Worodougou AIP Côte d’Ivoire/ Une randonnée pédestre pour tonifier la santé des populations de Séguéla

Côte d’Ivoire/ MASA 218 : adaptation musicale du roman Climbié de Bernard Dadié


  16 Mars      43        Arts & Cultures (2293), Musique (428),

   

Abidjan, 16 Mars (AIP)- Le saxophoniste ivoirien Isaac Kémo rend hommage à l’écrivain ivoirien Bernard Dadié par une adaptation musicale de son roman Climbié.

Isaac Kémo qui fait partie des éléphants du jazz composé également du guitariste Luc Sigui et du batteur Paco Séry,  a offert au public Abidjanais un bout de cette adaptation musicale en préparation, jeudi au palais de la culture de Treichville, pendant le concert des « Eléphants du Jazz », le cadre du Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan (MASA) qui se tient du 10 au 17 mars à Abidjan.

Cette comédie musicale faite de lecture de textes phares de l’écrivain ivoirien, ponctuée du son titillé du saxophone d’Issac n’a pas laissé le public indifférent, qui l’a accueilli avec vivats et applaudissements.

«Je veux rendre hommage à Bernard Dadié à travers cette adaptation de Climbié que je prépare », a notamment déclaré le musicien.

Le saxophoniste était en fait le premier éléphant du jazz à entrer en scène pour un spectacle qui a tenu toutes ces promesses, et au cours duquel les trois virtuoses ivoiriens de renommée internationale ont embarqué un public acquis de la salle Lougah François, pendant plus de trois heures.

(AIP)

akn/tm

Dans la même catégorie