AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

Côte d’Ivoire : Mise en service de matériel neuf pour la propreté du district d’Abidjan


  3 Novembre      55        Entreprises (1270),

   

Abidjan, 3 nov (AIP) – La nouvelle politique de gestion des déchets ménagers et assimilés dans le district d’Abidjan est entrée dans sa phase pratique avec la mise en service vendredi à minuit dans les communes de Treichville et de Cocody, de matériels neufs devant servir à redonner à l’agglomération d’Abidjan, son lustre d’antan.

« Aujourd’hui nous sommes en train de tourner une page à un système de gestion des déchets dépassé et nous sommes en train d’ouvrir une ère nouvelle avec la mise en route de ces nouveaux camions qui vont progressivement se déployer sur l’ensemble de l’agglomération d’Abidjan », s’est félicité la ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto.

Selon elle, le lancement de ce processus « irréversible », conduira jusqu’à la mi-décembre, à la couverture par les nouveaux opérateurs, de la totalité des communes d’Abidjan, avec un nouveau système de gestion qui, « de l’économie linéaire met le cap sur l’économie circulaire ».

« Nos opérateurs ne seront plus chargés uniquement de la collecte des déchets mais ils se sont engagés dans une politique de propreté comprenant, la pré collecte, la collecte, le balayage, le curage des caniveaux, la valorisation des déchets », a indiqué Anne Ouloto.

Les opérateurs en charge des différents lots d’Abidjan, notamment ECO Eburnie et ECOTI SA, vont en un premier temps, être déployés progressivement dans toutes les communes et une seconde phase consistera à achever les travaux d’infrastructures en cours, a précisé Mme Ouloto.

ECO Eburnie interviendra dans les communes de Treichville, Koumassi, Marcory et Port-Bouët, tandis qu’ECOTI SA s’occupera des communes du Plateau et Cocody pour cette première phase, a expliqué la ministre.

La société ECOTI SA, un groupement d’opérateurs tunisiens et ivoiriens, assurera le service de propreté des communes d’Abobo, d’Anyama, de Bingerville, de Cocody et du Plateau, à terme. La société ECO Eburnie, filiale nationale de l’entreprise portugaise MOTA ENGIL, sera chargée de la propreté des communes d’Adjamé, Attécoubé, Yopougon, Songon, Koumassi, Marcory, Port-Bouët et Treichville.

Anne Ouloto a estimé que ce processus va connaitre son point culminant à la mi-décembre, avec la fermeture de la décharge publique d’Akouédo. « Les opérateurs à compter de ce jour utiliseront de manière partielle le centre de Kossihouen, la décharge d’Akouédo continuera de recevoir pendant quelques semaines certains déchets le temps pour les opérateurs d’achever les infrastructures intermédiaires », a-t-elle clarifié.

Dans la même catégorie