APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Côte d’Ivoire/ « Môgô Dynasty » d’Aboudia, un vernissage réussi à la galerie Cécile Fakhoury


  25 Septembre      24        Arts & Cultures (2293), Arts plastiques (71), Photos (20309),

   

Abidjan 24 sept 2016 -(AIP)- Le travail du peintre Aboudia est présent depuis vendredi à la galerie Cécile Fakhoury jusqu’au 19 novembre 2016, à travers son exposition personnelle « Môgô Dynasty » et une installation monumentale in situe où la cour revêt un pan de mur composé d’une multitude de figures vides confectionnées avec des tissus agencés et des habits usés.
Avec ses « môgôs, la famille du roi, la mort et le môgô muselé », Aboudia raconte l’errance de personnages fantômes laissant leurs empreintes à chacune de leurs apparitions, en créant un bal poussière fantastique à travers un thriller sorti d’Afrique de l’ouest côtière, entre le béton et le sable.
D’une œuvre à une autre, le public invité à ce vernissage a été projeté dans le flux et le brouhaha du maquis, en ressentant dans les toiles d’Aboudia la présence des « Ziguéhis » d’hier jusqu’à la naissance et l’affirmation du « Nouchi ».
Toile après toile, Aboudia décrit aussi dans le vif ce qui résiste aux codes lisses, à la pâleur d’une société uniformisée. En chaque œuvre de cet artiste « cosmopolite » diplômé du centre technique des arts appliqués de Bingerville, grouille une horde de vies, un courant d’air et de bruit, des silhouettes cherchant leur place dans les espaces inlassablement trop étroits.
Depuis 2011, plusieurs expositions personnelles lui sont consacrées en Europe et aux Etats Unis.
(AIP)
tg/ask

Dans la même catégorie