MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

La Côte d’Ivoire obtient la conversion de sa dette par l’Espagne en projet de développement


Abidjan, 07 oct (AIP)-Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en Côte d’Ivoire Luis Prados Covarrubias ont procédé vendredi à la Primature, à la signature du programme de conversion de dettes en projets de développement d’un montant de 67,3 milliards FCFA entre les deux pays.

Le montant alloué au projet de développement est de 34,22 milliards FCFA et l’annulation sèche représente 33,08 milliards FCFA.

Cet instrument permet aux titres de créances de la Côte d’Ivoire d’être transformés en projets d’investissement dans les secteurs de l’énergie et de l’approvisionnement en eau, ou tout autre décidé par le comité bi-national du programme avec un impact sur son développement économique et humain. Ce programme s’étendra sur la période du 31 octobre 2017 au 31 décembre 2020.

Ainsi, selon le chef du Gouvernement ivoirien, il s’agira d’améliorer la déserte en eau et d’électricité dans les quartiers d’Abobo, conformément au plan d’urgence décidé par le président de la République à travers notamment des travaux de réhabilitation et renforcement de capacité de distribution et de réseau ainsi que l’appui aux branchements sociaux.

Le Premier ministre s’est réjoui de la dynamique des relations de coopération économique et diplomatique entre les deux pays ces dernières années notamment avec la visite du ministre Affaires étrangères et de la Coopération d’Espagne à Abidjan, Alfonso Dastis, en juillet 2017,  la visite de plus de 110 entreprises espagnoles en Côte d’Ivoire,  la tenue du forum économique sur les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire en avril 2016 et la  réouverture du bureau économique d’Espagne en Côte d’Ivoire en décembre 2014.

Au niveau des relations commerciales, M. Gon Coulibaly a apprécié le volume total des échanges qui est passé de 220 milliards FCFA en 2012 à 405 milliards FCFA en 2016, soit une augmentation de 85% sur cette période.

Il a promis que la le Gouvernement ivoirien souhaite aller plus en loin en attirant de nouveaux  investisseurs espagnol en Côte d’Ivoire notamment dans le domaine de la transformation des matières premières, des infrastructures économiques et du logement.

De son côté, l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne en Côte d’Ivoire, Luis Prados Covarrubias a dit que cet accord ouvre une nouvelle étape pour les relations entre la Côte d’Ivoire et son pays.

«C’est une fenêtre d’opportunités et catalyseurs de nos relations », a-t-il indiqué.

Ce programme de conversion de dettes en projets de développement découle de la loi espagnole sur la gestion de la dette extérieure.

La Côte d’Ivoire avait bénéficié, en juin 2013, d’une annulation de sa dette de 217,63 millions d’euros (142. 755. 921. 910 FCFA) envers le Royaume d’Espagne.

bsp/cmas

Dans la même catégorie