Inforpress Atletismo: Câmara Municipal de São Domingos promove 1ª edição da Corrida Febreru Inforpress Carnaval/São Nicolau: Responsáveis dos grupos expressam “tristeza e compreensão” por um ano sem desfiles Inforpress Mosteiros: Criação de agência municipal para atrair oportunidades de investimentos é apostas da câmara ANP Trafic d’armes à Tahoua : 6 personnes arrêtées et une importante quantité d’armes, de minutions et de carburant saisie à Kao AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les pompiers civils, des agents de développement en mission (feature) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Création d’un marché des capitaux islamiques de l’UMOA (communiqué) GNA Rawlings’ Legacy: Economic Reforms and Impact on the ordinary Ghanaian GNA KMA to evict traders from pavement by February 1 GNA Census Management Team solicits MOFA’s support GNA P’Bay’s ‘Steppa’ single sparks viral dance challenge

Côte d’Ivoire/ OISSU 2021 : Le lancement de la nouvelle saison se fera par des cross éclatés (Direction)


  27 Décembre      13        Education (4161), Société (27799), Sport (4995),

   

Abidjan, 27 déc 2020 (AIP)- Le lancement de la saison 2020-2021 de l’Office ivoirien des sports scolaires et universitaires (OISSU) sera marqué par des cross éclatés dans tous les départements du pays, a révélé le directeur général, Koné Mamadou Souleymane, faisant le point des finales départementales.

« En début d’année 2021, il y aura le lancement de la saison par des cross éclaté dans tous les départements pour donner une certaine autonomie à chaque circonscription. Chacun choisira une date mais nous allons encadrer la période pour que ça ne s’étende pas trop. Jusqu’en février, ce sera l’athlétisme et après février, nous lancerons les sports de masse », a précisé M. Koné, dans une note d’information transmise à l’AIP.

L’objet de l’OISSU étant de donner l’occasion à chaque élève et étudiant de Côte d’Ivoire de pratiquer le sport de son choix et au niveau qu’il le souhaite, a-t-il poursuivi, des dispositions sont encore pour aller au-delà des huit disciplines homologuées par la Commission nationale des sports (CMS) afin d’avoir « tous les tempéraments et que chaque élève y compris les handicapés aient quelque chose à faire ».

Le directeur général s’est réjoui de l’engouement constaté chez les élèves au cours de ces finales départementales et qui a permis aux compétitions d’aller à leur terme malgré la menace des congés anticipés de Noël et du nouvel an constatée dans de nombreuses localités du pays.

Les finales départementales, disputées du 12 au 19 décembre 2020, ont sonné la fin de la saison 2019-2020 au niveau de l’OISSU. Au total, 24 328 athlètes répartis en 1664 équipes sous le management de 3360 encadreurs, ont pris part aux 834 matchs, dans les disciplines de football, handball, basketball, volleyball et rugby.

Depuis quelques années, les compétitions de l’OISSU ont été revues et adaptées à la politique nationale de sport élaborée en 2011 qui impose à la fois le développement du sport pour tous, le sport de masse et le sport de haut niveau, note-t-on.

Dans la même catégorie