STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Côte d’Ivoire: Ouverture de la 2ème édition du « Brong Amanouo Festival » à Transua


  3 Septembre      72        Arts & Cultures (2575), Musique (492), Photos (21270),

   

Abidjan, 03 sept (AIP) – La deuxième édition du « Brong Amanouo Festival » a ouvert ses portes, vendredi, au stade municipal de Transua, sous le parrainage du  ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama.

Organisé par  la fédération des mutuelles pour le développement de Transua (FEMUDETRA), du 02 au 04 septembre,  ce festival a pour but de promouvoir le patrimoine culturel Brong à travers des danses et musique, théâtre, humour, des expositions, la sculpture, la poterie, la céramique, le tissage, le travail de fer, l’art culinaire et vestimentaires selon le président Nanan Kouadio Sey. Il y est prévu, à terme, de mettre sur pied  un atelier scientifique au complexe Dua de Transua, au cours duquel le thème : » les alliances inter-ethniques à l’épreuve des mutations sociales et économiques » sera débattu.

Le parrain, Maurice Bandama, a expliqué qu’il s’agit, à travers ce festival de faire la promotion des valeurs de la tradition ivoirienne, et de créer une vision à travers un ensemble de valeurs qui se traduit par l’enseignement, par des rites. Il avait à ses côtés les ministres Kobenan Kouassi Adjoumani des Ressources animales et halieutiques et Anzoumana  Moutayé, de l’Artisanat, de l’Entrepreneuriat et de la Promotion des PMEministres, tous deux hauts cadres du Gontougo.

Et de poursuivre, « nous avons besoin que ces manifestations se tiennent, afin de promouvoir l’identité culturelle qui montre la beauté et qui fait que l’amour, la stabilité s’installent », invitant les uns et les autres à s’y investir, en considérant le festival comme le lieu du savoir-faire artisanal avec des créations originales.

Y ont pris part le président du Conseil régional de Tanda, Kossonou Ignace, le corps préfectoral de Transua et de Koun-Fao, les élus locaux, Sa majesté Nanan Adingra Kouassi Adjoumane roi des Brong, les chefs de provinces et de villages, les Reines-mères, cadres et populations.

Plus de huit millions de francs cfa ont été offerts au cours de la cérémonie par les ministres, afin d’encourager la promotion de la culture et la paix dans le Gontougo.

(AIP)

si/ask

Dans la même catégorie