LINA Rep. Kofa Pledges Legislature Support To Establishment Of Corruption Court APS PROMOVILLES : PLUS DE 16 MILLIARDS D’INVESTISSEMENT EN FAVEUR DE DIOURBEL APS MATAM: LA PLANIFICATION COMMUNAUTAIRE PARTICIPATIVE AU MENU D’UN ATELIER STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’

Côte d’Ivoire / Pas de faveurs aux entreprises locales dans la passation des marchés publics (Président de ANRMP)


  24 Mai      57        Economie (24304), Entreprises (1270), Photos (21270),

   

Abidjan, 24 mai 2017 – (AIP) – Le président de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP), Coulibaly Non Karna, a rejeté mardi, à Korhogo, l’idée de faire des faveurs aux entreprises d’une localité donnée, lors des passations de marchés publics dans cette localité.
« En termes de règlementation, la Côte d’Ivoire ne prévoit pas de discrimination locale. Nous sommes une nation et partout en Côte d’Ivoire, toutes les entreprises doivent être traitées à égalité. Il n’est donc pas question de faire des clivages locaux », a déclaré M. Coulibaly.
Tout au plus, le président de l’ANRMP se dit prêt à « accompagner » des PME basées en région en les formant, en renforçant leurs capacités et en mettant les informations à leurs dispositions.
« Mais il n’est pas question de travestir le triptyque Qualité – Coût – Délai aux profits de préférences locales », a martelé M. Coulibaly, au sortir d’un séminaire de formation des acteurs locaux des marchés publics à la prévention et à la gestion du contentieux.
Certaines entreprises basées en région se plaignant d’être défavorisées lors des attributions des marchés publics, ont souhaité bénéficier de traitement de faveur au motif qu’elles soutiennent l’activité économique dans leurs localités, note-t-on.
(AIP)
kaem/kam

Dans la même catégorie