AIP Côte d’Ivoire/ L’amnistie est une « opportunité à ne pas galvauder » (Porte-Parole du gouvernement) ATOP Rencontre nationale de l’academie politique des femmes leaders et remise de certificats aux academiciennes du cycle 2018 ATOP Les trois meilleurs projets beneficient chacun d’une subvention de 1.500.000 fcfa ATOP LE GTFJPS-OAS en réunion pour renforcer la synergie d’actions inter-Etats AIP Côte d’Ivoire / Le village de Blahou (San Pedro) désormais électrifié AIP Côte d’Ivoire / 306,8 milliards de FCFA approuvés par la BOAD au premier trimestre 2018 AIP Côte d’Ivoire / La question de l’énergie solaire au centre des 45 ans de la BOAD GNA Parents should encourage children to pursue higher education – chief GNA Churches urged to complement government’s efforts in skills training GNA UNFPA holds sexual education for youth of James Town

Côte d’Ivoire/ Régionales 2018: La région du Kabadougou enregistre cinq listes uniques


  12 Septembre      14        Politique (19309),

   

Odienné, 12 sept (AIP)-La commission électorale indépendante (CEI) a proclamé, mardi, la liste nationale des candidats aux municipales et aux régionales dont cinq listes uniques issus du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Le candidat RHDP pour le conseil régional du Kabadougou Koné Souleymane, la candidate RHDP pour la commune d’Odienné Nassénéba Touré, la candidate RHDP pour la commune de Gbéléban Cissé Aissata, Fofana Lamine dit Santia, candidat RHDP pour la commune de Seydougou et le candidat pour la commune de Samatiguila Diaby Lanciné, sont, selon la liste rendue publique par la CEI les candidats uniques de la région.

Odienné, Samatiguila, Seydougou et Gbéléban n’enregistrent que des candidats du RHDP. Si à Gbéléban, Cissé Aissata a été la seule prétendante à la mairie, Fofana Lamine seul prétendant à Seydougou à Samatiguila et à Odienné il y a eu d’autres prétendants qui ont désisté en faveur des candidats du RHDP.

La campagne électorale s’ouvre le 29 septembre et le scrutin se déroulera le 13 octobre. Les candidats uniques doivent faire face à un seul défi, celui du taux de participation pour confirmer qu’ils font l’unanimité dans leurs circonscriptions.

Dans la même catégorie