APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Côte d’Ivoire/ Régionales 2018: La région du Kabadougou enregistre cinq listes uniques


  12 Septembre      29        Politique (21245),

   

Odienné, 12 sept (AIP)-La commission électorale indépendante (CEI) a proclamé, mardi, la liste nationale des candidats aux municipales et aux régionales dont cinq listes uniques issus du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Le candidat RHDP pour le conseil régional du Kabadougou Koné Souleymane, la candidate RHDP pour la commune d’Odienné Nassénéba Touré, la candidate RHDP pour la commune de Gbéléban Cissé Aissata, Fofana Lamine dit Santia, candidat RHDP pour la commune de Seydougou et le candidat pour la commune de Samatiguila Diaby Lanciné, sont, selon la liste rendue publique par la CEI les candidats uniques de la région.

Odienné, Samatiguila, Seydougou et Gbéléban n’enregistrent que des candidats du RHDP. Si à Gbéléban, Cissé Aissata a été la seule prétendante à la mairie, Fofana Lamine seul prétendant à Seydougou à Samatiguila et à Odienné il y a eu d’autres prétendants qui ont désisté en faveur des candidats du RHDP.

La campagne électorale s’ouvre le 29 septembre et le scrutin se déroulera le 13 octobre. Les candidats uniques doivent faire face à un seul défi, celui du taux de participation pour confirmer qu’ils font l’unanimité dans leurs circonscriptions.

Dans la même catégorie