APS KRÉPIN DIATTA S’ENGAGE POUR CINQ ANS AVEC L’AS MONACO APS SAINT-LOUIS : 9 MILLIARDS DE FRANCS CFA VERSÉS DANS L’ÉCONOMIE LOCALE PAR DES SOCIÉTÉS MINIÈRES (ITIE) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer

Côte d’Ivoire : un candidat malheureux à la présidentielle nommé ministre de la Réconciliation nationale


  15 Décembre      11        Politique (14318),

   

Abidjan, 15/12/2020 (MAP) – Un léger réaménagement technique a été opéré, mardi au sein du gouvernement ivoirien, au cours duquel Kouadio Konan Bertin, candidat malheureux à la dernière présidentielle, est nommé ministre de la Réconciliation nationale, poste nouvellement créé.

« Sont nommés, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin », a indiqué le secrétaire général de la présidence ivoirienne dans un communiqué.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, la veille dans son discours de prestation de serment pour le nouveau mandat, la création d’un ministère en charge de la réconciliation nationale.

Ce département ministériel aura pour mission de faire une évaluation des actions avec pour objectif le renforcement de la cohésion sociale et la réconciliation entre les fils et filles de la Côte d’Ivoire.

Kouadio Konan Bertin est né le 26 décembre 1968 à Lakota. Il était député de Port-Bouët (commune d’Abidjan) de 2011 à 2016.

Candidat à l’élection présidentielle de 2015 où il était arrivé troisième, il a figuré parmi les quatre candidats en lice pour le scrutin du 31 octobre 2020 en tant que indépendant.

Dans la même catégorie