MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin) MAP Tunisie: Trois terroristes tués dans le centre-ouest du pays (autorités) LINA Liberia: Senate Commits To Addressing Health Constraints Via Budgetary Allotments LINA Liberia Embraces IMF Capacity Development APS SENEGAL: 30 MILLIONS CFA DE LA MAIRIE AUX FEMMES DE TOUBACOUTA APS FÉMINISME: UN COMBAT « EN BERNE’’ AU SÉNÉGAL, SELON MARIE-ANGÉLIQUE SAVANÉ

Côte d’Ivoire/ Un Laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » lancé à Abidjan


  28 Mars      40        Economie (22816), Finance (3730), Photos (20630),

   

Abidjan, 28 mars 2018 – (AIP)- Le laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » a été lancé lors d’une conférence, au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, en présence du ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Bruno Koné, selon un communiqué transmis, mardi, à l’AIP.

L’AfricaFinLab est un laboratoire d’idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés ayant pour principal objectif d’intervenir sur les leviers, qui transforment la finance africaine en s’appuyant, notamment sur les échanges et la coopération internationale, précise-t-on.

Il vise également à accompagner les acteurs de la finance africaine dans la nouvelle ère de la finance mondiale, plus directe, digitale, innovante et fortement consommatrice de compétences et de talents.

Désigné président de « l’AfricaFinLab » lors de la conférence, le directeur général de la BRVM, Dr Edoh Kossi Amenouvé a déclaré que « la BRVM est heureuse d’accompagner le développement de la finance en Afrique, comme principal levier de la transformation du continent ».

Il a également ajouté que ce laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l’Afrique financière de demain.

L’initiative, explique-t-on, intègre un contexte africain de nécessaire mobilisation des financements massifs, estimés par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) entre 600 Md$ à 1200 Md€ par an, pour financer la croissance économique, la diversification des économies africaines, la modernisation des infrastructures de base, etc.

Pour le directeur général de Paris Europlace, organisation chargée de développer et promouvoir l’industrie financière française, Arnaud Bresson, l’AfricaFinLab est un outil fédérateur d’acteurs de la finance africaine, française et européenne qui témoigne de la volonté commune de relever les défis de la finance moderne.

(AIP)

bsb/fmo

Dans la même catégorie