NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Côte d’Ivoire/ Un Laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » lancé à Abidjan


  28 Mars      36        Economie (21994), Finance (3696), Photos (20298),

   

Abidjan, 28 mars 2018 – (AIP)- Le laboratoire de la Finance Africaine « AfricaFinLab » a été lancé lors d’une conférence, au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), à Abidjan, en présence du ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Bruno Koné, selon un communiqué transmis, mardi, à l’AIP.

L’AfricaFinLab est un laboratoire d’idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés ayant pour principal objectif d’intervenir sur les leviers, qui transforment la finance africaine en s’appuyant, notamment sur les échanges et la coopération internationale, précise-t-on.

Il vise également à accompagner les acteurs de la finance africaine dans la nouvelle ère de la finance mondiale, plus directe, digitale, innovante et fortement consommatrice de compétences et de talents.

Désigné président de « l’AfricaFinLab » lors de la conférence, le directeur général de la BRVM, Dr Edoh Kossi Amenouvé a déclaré que « la BRVM est heureuse d’accompagner le développement de la finance en Afrique, comme principal levier de la transformation du continent ».

Il a également ajouté que ce laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l’Afrique financière de demain.

L’initiative, explique-t-on, intègre un contexte africain de nécessaire mobilisation des financements massifs, estimés par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) entre 600 Md$ à 1200 Md€ par an, pour financer la croissance économique, la diversification des économies africaines, la modernisation des infrastructures de base, etc.

Pour le directeur général de Paris Europlace, organisation chargée de développer et promouvoir l’industrie financière française, Arnaud Bresson, l’AfricaFinLab est un outil fédérateur d’acteurs de la finance africaine, française et européenne qui témoigne de la volonté commune de relever les défis de la finance moderne.

(AIP)

bsb/fmo

Dans la même catégorie