AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Côte d’Ivoire: Un rapport publié sur l’impact des technologies aéronautiques et spatiales en Afrique


  31 Octobre      22        Téchnologie (882),

   

Abidjan, 31 oct (AIP) – Le groupe aéronautique Airbus a publié, mardi en France, « The Great Enabler : Aerospace in Africa », un Livre blanc sur le rôle des technologies aéronautiques et spatiales et leur impact sur le développement socio-économique en Afrique.

Ce rapport détaillé examine comment différents segments du secteur peuvent relever un ensemble de défis fondamentaux sur le continent. Et ce, en améliorant l’accès aux soins de santé, en renforçant la sécurité alimentaire tout en rendant l’agriculture africaine plus compétitive et durable, en promouvant l’éducation, la formation et l’innovation, en responsabilisant les entreprises avec des produits et des solutions innovants et en éliminant les obstacles entravant la circulation des personnes et des marchandises en Afrique.

Le rapport a été officiellement publié lors d’un sommet spécial organisé à Toulouse et auquel ont participé des représentants des gouvernements africains, des décideurs politiques, des chefs d’entreprise, des entrepreneurs, des organismes intergouvernementaux et des organisations multilatérales de développement.

Ce livre blanc analyse le rôle des technologies aéronautiques et spatiales dans des secteurs ayant une incidence maximale sur le développement socio-économique, notamment dans la fabrication et l’industrialisation, l’aviation civile, l’agriculture, la santé et l’aide humanitaire.

Le rapport souligne également la nécessité d’établir des politiques gouvernementales claires pour exploiter le potentiel de la technologie aéronautique et spatiale, et conclut par des recommandations clés sur le développement du capital humain, les partenariats et le financement.

Ce travail de recherche s’est appuyé sur 30 entretiens approfondis menés auprès d’un échantillon de parties prenantes dont la Commission de l’Union africaine, la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies, la Banque africaine de développement, l’Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies, la Banque mondiale, la Société financière internationale, l’Association du transport aérien international (IATA) et African Airlines Association.

Dans la même catégorie