ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Côte d’Ivoire / Un réseau d’universitaires s’engage à valoriser les acquis professionnels


  17 Mars      44        Innovation (317), Photos (20326), Science (527),

   

Abidjan, 17 mars (AIP)-Le réseau des universitaires des sciences et technologies des pays d’Afrique (RUSTA), a décidé de valoriser les acquis professionnels (VAP) en offrant à ceux qui sont entrés tôt dans la vie active, une nouvelle chance, d’accéder aux cursus, diplômes ou titres de l’enseignement supérieur.

« Il s’agit pour le RUSTA d’optimiser le temps de formations, en prenant en compte les savoir-faire de chacun, et de répondre plus efficacement aux besoins et aux attentes des individus, des entreprises et de la société et de contribuer à l’évolution des compétences, des potentialités et des talents pour des trajectoires de carrières valorisées », a fait savoir le directeur général du RUSTA, Abé Sika, lors d’une conférence de presse organisée jeudi, à la mairie de Yamoussoukro.

Il a indiqué que le projet de valorisation des acquis professionnels, ou validation des acquis de l’expérience (VAP/VAE) est mené en collaboration avec l’incubateur régional d’Afrique de l’Ouest (IRAO) et concerne les fonctionnaires, les agents de l’État et les salariés du secteur privé.

La formation est donnée sous forme de modules. Le droit de session coûte 750 000 F CFA.

« Pour avoir accès à la formation, il faut justifier cinq années d’expérience avérées en rapport avec le diplôme visé, et être titulaire au moins d’un Bac », a précisé le directeur des services de la VAP, Sangaré qui a rassuré que les diplômes préparés dans les Universités RUSTA, sont reconnus par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

Créées en 1996, par un groupe d’enseignants-chercheurs, les Universités des sciences et technologies des pays africains regroupent des institutions implantées en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Togo. Ce groupe ambitionne d’imposer son leadership dans les domaines variés de la formation tertiaire, technologique et industrielle en Afrique.

nam/fmo

Dans la même catégorie