AIP L’OCI et le complexe mondial Roi Salmane lancent le forum pour la célébration de la langue arabe à Djeddah Noix de cajou : L’Indénié-djuablin et le Gontougo ont réalisé une production annuelle de 68 697 tonnes en 2022 MAP Un média nigérian met en avant la source de l’influence croissante du football au Maroc AIP Les producteurs de noix de cajou sensibilisés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ANP Diffa : Les opérateurs économiques de la région, obligés de faire leurs transactions en CFA pour éviter l’éventualité de la Naira AIP Le Conseil café-cacao envisage faire la promotion de la production locale du chocolat MAP Côte d’Ivoire: Une centrale photovoltaïque pour alimenter environ 30.000 foyers en électricité bientôt mise en service MAP Mondial des clubs champions de la Fifa : « une cérémonie d’ouverture grandiose » (Journal sénégalais) AIP Le Conseil café-cacao invite les producteurs réticents à se faire recenser AIP La fin des travaux du parc des expositions d’Abidjan annoncée pour fin mai 2023

Côte d’Ivoire: Un universitaire invite à une appropriation des technologies géospatiales en santé environnementale


  4 Juin      57        Environnement/Eaux/Forêts (5008), Technologie (778),

   

Abidjan, 04 juin (AIP)- L’enseignant chercheur au Centre universitaire de recherche en application de télédétection (CURAT), Dr Adonis Kouamé, a exhorté vendredi, à Abidjan, les praticiens de la santé, à s’approprier les technologies géospatiales en santé environnementale, lors de la 12è édition des Cafés de la science.

Dr Kouamé, qui intervenait sur une communication qui avait pour thème, « Application des technologies géospatiales en santé environnementale », a indiqué que ces outils pourront contribuer à l’avènement d’une recherche orientée  et multidisciplinaire avec également un point d’honneur accordé  aux techniques spatiales.

Le CURAT est parti d’une série de travaux scientifiques réalisés, dans des communes du pays et sur certaines pathologies, pour démontrer que l’on peut extraire des images satellitaires ou encore à partir des enquêtes, sur le terrain, pour entrer les variables environnementales dans une base de données.

Les résultats des enquêtes ont pu montrer les besoins en personnel de santé dans la commune de Cocody, hiérarchiser les zones à risques d’infection bilharzienne dans la Marahoué, montrer que tous les quartiers précaires  ne sont pas sont soumis au même niveau de risque d’atteinte au choléra. Le même travail a été aussi fait sur les infections respiratoires aigües (IRA) dans la commune de Koumassi.

Les Cafés des sciences sont un espace de rencontres pour parler de thèmes relatifs à la science entre professionnels de la recherche. Organisée par l’Institut de recherches pour le développement (IRD), la tribune bénéfice du soutien financier du Contrat de désendettement et de développement (C2D).

Chaque mois, un établissement de recherche reçoit cette manifestation et présente un thème de son choix, souligne-t-on.

(AIP)

fmo

Dans la même catégorie