AIP Lancement des activités d’une ONG pour la promotion de la vie saine AIP Don de kits scolaires et de médicaments à des élèves d’Aboisso AIP Des populations sensibilisées à l’utilisation des contraceptifs AIP Le RHDP offre du matériel roulant pour renforcer la mobilité de la coordination régionale du N’zi AIP Visite d’État: Le ministre de l’Hydraulique inaugure le château d’ eau de Zorofla AIP La cohésion sociale et la sensibilisation contre le COVID 19 au centre du Festival « Adayé Kessiè » à Tabagne AIP Une unité de transformation de manioc construite bientôt à Grand-Morié AIP Dix-sept véhicules neufs pour les transporteurs de Divo AIP La jeunesse et la chefferie traditionnelle du Gontougo en mission pour une élection présidentielle apaisée AIP Une exposition tournante pour promouvoir la lecture du coran et livres islamiques à Abengourou

Côte d’Ivoire: Une délégation des élus et cadres du Lôh-Djiboua prône l’apaisement à Divo


  24 Août      3        Politique (11400),

   

Divo, 24 août 2020 (AIP) – Une délégation des élus et cadres de la région du Lôh-Djiboua, conduite par le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Amédé Kouakou, a rencontré, dimanche 23 août 2020, les différentes communautés de Divo, afin d’inviter au calme et à l’apaisement des cœurs, après les violences de deux jours suite à une marche des femmes de l’opposition.

La délégtion était composée du ministre et maire de Divo, Amédé Kouakou, du président du conseil régional, Zakpa Kobenan, du député de Divo commune, Famoussa Coulibaly, des maires, députés et sénateurs de Lakota, Hiré et Guitry.

« Tous les élus du Lôh-Djiboua, nous sommes venus et nous avons constaté que la situation était vraiment grave lorsque nous avons vu toutes les destructions (…) Mais ce qui est bien, c’est que l’ensemble des communautés que nous avons rencontrées à Divo se sont engagées à parler aux jeunes, à tout le monde, pour que la paix règne dans notre région », a déclaré le ministre Amédé Kouakou, au cours d’une réunion de synthèse.

Il a insisté auprès des différents leaders des communautés afin qu’ils continuent de parler aux jeunes pour que l’accalmie soit consolidée pour parvenir à une paix définitive dans la commune de Divo. Amédé Kouakou a invité tout le monde à combattre les rumeurs à l’origine des violences survenues.

Toute la journée de dimanche, la délégation a rencontré successivement le chef des chefs traditionnels autochtones de Divo, Tegbo Aliko, et sa notabilité, le responsable de l’association des communautés de Divo, l’ensemble des communautés malinké de Divo.

Une visite de terrain a aussi permis de faire le constat de l’ampleur des dégâts enregistrés ainsi que les blessés encore hospitalisés au centre hospitalier régional (CHR) de Divo.

Vendredi et samedi, à la suite de la marche des femmes de l’opposition, des violences entre des groupes de jeunes ont fait plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels dans les quartiers Konankro, Bada et Libreville.

L’instauration d’un couvre-feu et des renforts des forces de sécurité ont permis de ramener le calme.

Dans la même catégorie