ABP Bénin: Les travaux d’ouverture d’environ 38 km de voie lancés dans la commune d’Ifangni ABP Bénin: Des films de sensibilisation en milieu scolaire au cœur de la Rebiap édition 2017 ABP Bénin: Les structures de suivi et de coordination pour la protection des enfants se concertent à Aplahoué AIP Sept présumés braqueurs dont un militaire arrêtés à Korhogo AIP SARA 2017 : Les PPP préconisés pour booster l’agriculture ivoirienne (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ SARA 2017 : La CEDEAO salue le PNIA II et fait des suggestions pour améliorer son implémentation GNA 1992 year group donates book to the Nkawkaw Senior High School APS Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie APS Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés APS Infrastructures, déficit de personnel : ces « maux » qui plombent la santé maternelle à Kolda

Côte d’Ivoire / Une statue érigée à Tafiré en hommage aux paysans, bâtisseurs de la ville


  10 Septembre      190        Société (31895),

   

Niakara, 10 sept (AIP) – Les autorités municipales de Tafiré, 51 Kilomètres au Nord de Niakara (région du Hambol), ont érigé à l’entrée Sud de la localité, un monument en hommage aux paysans, bâtisseurs de cette ville, a constaté samedi l’AIP sur place.

C’est un ouvrage artistique moulé, de couleur dorée d’environ deux mètres de haut, dépeignant en entier un paysan typique Tagbanan (peuple local) , muni d’une houe et de flèches pour la chasse , en partance pour les travaux champêtres, qui a été érigé sur le terre-plein central de la Nationale A3 , précisément à l’entrée Sud de la ville de Tafiré.

Selon le premier magistrat de la commune de Tafiré, Coulibaly Sounkalo, cette statue est un hommage et une gloire aux « vaillants, honnêtes et infatigables paysans, fiers bâtisseurs de la ville et dépositaires des us et coutumes du terroir ».

Cette vision du maire Sounkalo, est partagée par de nombreux habitants de Tafiré, dont Adama Coulibaly, commerçant au quartier Bromakoté de Tafiré, qui soutient que le message, « Tafiré, ma Terre blanche, je te servirai à la sueur de mon front », inscrit en lettres d’or sur le monument est un appel au travail en vue d’un développement local durable.

(AIP)

jbm/kam

Dans la même catégorie