APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

Côte d’Ivoire/Des chefs d’établissements engagés à assurer la continuité des apprentissages (Communiqué)


  31 Juillet      4        Education (3174),

   

Abidjan, 31 juil 2020 (AIP) – Au sortir de l’atelier des Ecoles numériques de distinction, 20 chefs d’établissements du projet Ecoles numériques d’excellence africaine de Côte d’Ivoire (ENEA) ont pris l’engagement chacun de mettre en œuvre la feuille de route DSD afin que plus jamais les apprentissages ne s’arrêtent dans leurs structures scolaires respectives.

Le projet ENEA lancé le 8 juin 2016 par le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle et l’organisation internationale Global E-Schools and communities initiative (GESCI) propose une solution innovante à la continuité des apprentissages, notamment dans des situations semblables à celles imposées par la Covid-19.

Ce sont les conclusions de l’atelier Digital schools of distinction (DSD), en français Ecoles numériques de distinction, qui s’est tenu les 17 et 18 juin 2020 à Cocody-Angré ainsi que les 22 et 23 juin 2020 à Yamoussoukro, indique un communiqué de la direction des technologies et systèmes d’information du ministère de l’éducation.

ENEA vise à fournir, à chaque établissement, un modèle efficace, durable et reproductible de développement des compétences de leadership du chef d’établissement et des compétences technologiques de l’enseignant.

Ce modèle peut contribuer à résoudre les questions liées à la baisse de la qualité de l’éducation, aux effectifs pléthoriques dans les salles de classes et à l’insuffisance du nombre d’enseignants STEM (Sciences, Technologies, Anglais et Mathématiques) ainsi qu’à l’intégration désorganisée des TIC au niveau secondaire en Côte d’Ivoire.

Il met particulièrement l’accent sur l’utilisation des TIC pour promouvoir des pratiques innovantes dans l’enseignement-apprentissage des STEM.

Dans la même catégorie