NAN Nigeria: TraderMoni still in operation—Presidency STP-PRESS FMI recomenda São Tomé e Príncipe a aumentar receitas e promover sector privado Inforpress Fogo: “Há muitos edifícios devolutos em São Filipe cujo estado de conservação carece de uma intervenção” – Jair Fernandes Inforpress Ler livros de poesia e declamar poemas cria gosto pela leitura – responsável do grupo Fora do Palco ANP Près d’un milliard et demi de FCFA mobilisé pour la campagne de vaccination du cheptel nigérien APS PLUS DE 42% DES MÉNAGES RURAUX ONT ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ (OFFICIEL) AIP Côte d’Ivoire/Le centre de santé urbain de Bonon réhabilité Bonon APS FÊTE DU 4 AVRIL : LE PRÉFET DE MBOUR VEUT « UN DÉFILÉ INCLUSIF ET POPULAIRE » AIP Côte d’Ivoire/ SIFCA aux côtés de jeunes mobilisés pour l’environnement et le climat (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire/Un militaire abattu par des coupeurs de route à Bouna

Côte d’Ivoire/Des journées de réflexion pour booster le développement d’Aboudé-Kouassikro (Agboville)


  16 Avril      44        Développement durable (3794),

   

Abidjan, 16 avr (AIP) – Le conseil local de développement durable d’Aboudé-Kouassikro a tenu du jeudi à samedi ses premières journées de réflexion et d’échanges en vue de fixer les axes prioritaires à la gestion efficiente pour le mieux-être de ses habitants.
Le fruit de ces réflexions, présenté samedi au président du conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, M’Bolo Martin, se résume en un projet élaboré autour de neuf axes principaux portant, entre autres, sur l’organisation sociale et la gestion économique d’Aboudé-Kouassikro.
Ainsi le diagnostic établi au terme de ces journées se décline en une dizaine de thématiques dont l’analyse devra, selon le président du CLDD-AK, Brou N’guessan Paul, permettre de trouver des solutions aux maux qui minent cette bourgade d’environ 16.000 habitants.
Ces thèmes vont de l’organisation sociale d’Aboudé-Kouassikro à la gestion économique et financière, en passant par les pouvoirs traditionnels et coutumiers, la promotion de la jeunesse, de la femme et de la famille, l’organisation des mariages, des baptêmes et funérailles, le domaine foncier, l’hygiène, l’assainissement et l’environnement.
Mais pour adopter définitivement les textes qui devront constituer le socle du développement du village, un comité de pilotage sera créé dans chacun des domaines précités pour conduire de façon pratique ce que les populations auront décidé, selon le rapporteur Amani Gohi Pascal.
Le président du conseil régional, inspirateur du changement de dénomination des mutuelles de développement en conseils locaux de développement durable (CLDD), s’est félicité de l’exemple que donne Aboudé-Kouassikro. Pour lui, cette structure peut servir de relais entre le conseil régional et les populations villageoises pour booster le développement interne.
(AIP)
YY/kp

Dans la même catégorie