APS THIÈS : LES VOYAGISTES PRIVÉS PRÊTS POUR LE HAJJ (COORDONNATEUR) APS UNE ASSOCIATION VEUT PUBLIER UNE BANDE DESSINÉE SUR LES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX APS HAJJ : LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE AU PÈLERINAGE RENCONTRE LES VOYAGISTES ET DES PÈLERINS DE THIÈS MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities

Côte d’Ivoire/Des journées de réflexion pour booster le développement d’Aboudé-Kouassikro (Agboville)


  16 Avril      46        Développement durable (3819),

   

Abidjan, 16 avr (AIP) – Le conseil local de développement durable d’Aboudé-Kouassikro a tenu du jeudi à samedi ses premières journées de réflexion et d’échanges en vue de fixer les axes prioritaires à la gestion efficiente pour le mieux-être de ses habitants.
Le fruit de ces réflexions, présenté samedi au président du conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, M’Bolo Martin, se résume en un projet élaboré autour de neuf axes principaux portant, entre autres, sur l’organisation sociale et la gestion économique d’Aboudé-Kouassikro.
Ainsi le diagnostic établi au terme de ces journées se décline en une dizaine de thématiques dont l’analyse devra, selon le président du CLDD-AK, Brou N’guessan Paul, permettre de trouver des solutions aux maux qui minent cette bourgade d’environ 16.000 habitants.
Ces thèmes vont de l’organisation sociale d’Aboudé-Kouassikro à la gestion économique et financière, en passant par les pouvoirs traditionnels et coutumiers, la promotion de la jeunesse, de la femme et de la famille, l’organisation des mariages, des baptêmes et funérailles, le domaine foncier, l’hygiène, l’assainissement et l’environnement.
Mais pour adopter définitivement les textes qui devront constituer le socle du développement du village, un comité de pilotage sera créé dans chacun des domaines précités pour conduire de façon pratique ce que les populations auront décidé, selon le rapporteur Amani Gohi Pascal.
Le président du conseil régional, inspirateur du changement de dénomination des mutuelles de développement en conseils locaux de développement durable (CLDD), s’est félicité de l’exemple que donne Aboudé-Kouassikro. Pour lui, cette structure peut servir de relais entre le conseil régional et les populations villageoises pour booster le développement interne.
(AIP)
YY/kp

Dans la même catégorie